Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : trois jours de deuil national

Côte d'Ivoire : trois jours de deuil national

Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire est affligée après une attaque qui a causé la mort de 18 personnes, selon un dernier bilan. Le pays est sous le choc.

La Côte d’Ivoire observera un deuil national de trois jours à la suite d’une attaque meurtrière dans la station balnéaire de Grand-Bassam, à une quarantaine de kilomètres d’Abidjan. Un attentat qui a causé la mort de 18 personnes, selon un dernier bilan.

Le président ivoirien, entouré des membres du gouvernement, a confirmé que trois assaillants avaient été abattus.

Quelques heures après l’assaut, Al-Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué la première attaque de ce type dans ce pays côtier d’Afrique de l’Ouest.

La directrice de l’Institut Goethe d’Abidjan, Henrike Gross, une ressortissante allemande, et plusieurs Ivoiriens comptent parmi les 18 victimes déplorées. Des sources rapportent également que des Libanais, des Burkinabè et des Maliens ont péri dans l’attentat.

“Nous continuerons à renforcer la sécurité à Abidjan et à travers le pays”, a déclaré M. Ouattara, après avoir visité le site touché dimanche après-midi.

Lors de la réunion d’urgence, ce lundi, le président et les membres du gouvernement ont rendu hommage aux victimes de l’attaque.

La Une des quotidiens ivoiriens affichaient lundi matin, la phrase Nous sommes Grand-Bassam, un slogan parti des réseaux sociaux.

Les populations étaient encore sous le choc : “je n’ai pas dormi de la nuit. Je n’arrive pas à croire que ce que j’ai vu hier est vraiment arrivé”, a déclaré Salata, une commerciale.

“Le modus operandi des miliciens a changé”, selon un officiel français interviewé par Reuters. “Auparavant, ils avaient des armées, maintenant ils pratiquent le terrorisme pur”.

Le président Alassane Ouattara s’adressera à la nation ce lundi à 20 heures.

Voir plus