Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : le gouvernement appelle à un transfert d'autorité

Libye : le gouvernement appelle à un transfert d'autorité

Libye

En Libye, le Conseil présidentiel a appelé à un transfert de pouvoir pour unir les ‘‘deux’‘ gouvernements (l’un à Tripoli et l’autre à Tobrouk. Ce dernier étant reconnu par la communauté internationale). Ce dernier a en outre lancé un appel à la communauté internationale pour un arrêt de coopération avec les puissances ‘‘rivales’‘.

Le Conseil présidentiel de transition chargé de conduire la Libye vers un processus électoral a appelé samedi à l’union des deux gouvernements (Tripoli et Tobrouk) pour la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Dans une déclaration, le conseil a confirmé détenir un document signé par la majorité des membres HOR (principal législateur de la deuxième chambre formée à partir du Congrès général national) soutenant le nouveau gouvernement, ainsi que le soutien du groupe qui a signé l’accord de l’ONU, qui donne son feu vert pour le début du processus.

Toutes les ‘‘institutions souveraines publiques libyennes et les chefs des organismes financiers ont été appelés à communiquer pour l’instauration d’une entente nationale afin de transférer le pouvoir de manière pacifique et ordonnée’‘.

La déclaration du Conseil interpelle également la communauté internationale et les institutions à cesser immédiatement de traiter avec toute autorité exécutive fonctionnant en marge du gouvernement d’accord national.

Des négociations qui piétinent

Les démarches engagées jusqu’ici pour l’instauration de ce ‘‘gouvernement’‘ ont été entravées par des différends. Les parties n’arrivent pas à s’accorder sur la composition du nouveau gouvernement, l‘équilibre régional et le partage du pouvoir.

Après un nouvel échec enregistré la semaine dernière par le HOR, l’envoyé spécial des Nations Unies pour la Libye Martin Kobler a convoqué à nouveau les différentes parties qui ont signé les accords d’entente du processus de réconciliation en vue de nouveaux pourparlers.

Les pays occidentaux espèrent que le gouvernement d’union aidera à lutter contre la menace croissante du groupe État Islamique qui ambitionne installer une base arrière dans le pays. Jeudi, ils ont exhorté le Conseil présidentiel ‘‘à prendre toutes les mesures nécessaires’‘ pour l’instauration d’un gouvernement d’union, qui devra être approuvé par le HOR.

Voir plus