Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : Jean Marie Mokoko appelle à ''une nouvelle République''

Congo : Jean Marie Mokoko appelle à ''une nouvelle République''

Congo

Le candidat à la présidentielle Jean-Marie Mokoko a appelé à un changement de République. Au cours d’une campagne menée à Pointe-Noire, le général Mokoko a déclaré qu’il est temps que le pays arrête de ‘‘végéter’‘ pour fonder une ‘‘nouvelle République’‘.

Trois jours après l’annonce de la formation de sa ‘‘propre commission électorale’‘ par l’opposition congolaise pour surveiller le scrutin, c’est au tour du général Jean-Marie Mokoko d’appeler à un changement radical de ‘‘République’‘. Au cours d’un meeting de campagne dans la ville de Pointe-Noire, le candidat a appelé à la fondation d’une ‘‘nouvelle République’‘.

“Avant d’être exigeant avec les autres, je le suis avec moi-même. La nouvelle République, qu’ensemble, nous allons fonder, se basera sur des valeurs. Et non des anti-valeurs comme on nous en a souvent servi. Si nous ne mettons pas un terme, nous continuerons à végéter comme depuis plus de… 32 ans ! ‘’, a-t-il déclaré.

Devant des milliers de personnes, le général Mokoko a promis d‘être un président pas comme les autres et d’apporter des solutions à la ‘‘crise’‘ que traverse actuellement le pays (vie de l‘État, emplois jeunes…). Il a promis ne pas être un ‘‘chef’‘ qui décide de tout, mais qui écoute ce que ‘‘veut’‘ le peuple.

Une cause à laquelle semblent adhérer plusieurs Congolais qui pensent que son passé de général permettrait à ce dernier de mieux gérer le pays.

‘‘Il a géré l’armée et dans l’armée il y a de l’ordre. Je suis sûr et certain qu’il va gérer le pays. Ça va marcher », dit un militant. “Et puis je suis sûr et certain que tous les Congolais sont vraiment pour le général Mokoko. Ça fait trente-deux ans que les gens ont commandé ce pays et on est fatigués’‘, a déclaré un habitant de la capitale économique du pays.

“Nous sommes confiants que monsieur Jean-Marie Michel Mokoko va passer même au premier tour ! C’est évident parce que c’est du jamais-vu ici à Pointe-Noire, ce genre de meeting organisé par une seule personne… C’est presque la moitié de Pointe-Noire qui est présente dans ce lieu”, a renchéri un autre.

Jean-Marie Mokoko qui avait déjà porté publiquement un jugement sur la nouvelle commission mise sur pied par les ‘‘cinq de l’opposition’‘, est revenu sur le scrutin électoral dont le premier tour a lieu le 20 mars prochain. Un scrutin en lequel il n’a pas caché son manque de confiance.

“Tout indique que ce scrutin ne sera pas sincère”. A déclaré le candidat qui s’est également proposé d’instaurer les états généraux, et de créer une banque de financement pour les projets montés par des jeunes.

Voir plus