Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Macédoine : protestations des migrants

Macédoine : protestations des migrants

Macedoine

Des dizaines de personnes ont protesté samedi à Idomeni, où sont bloqués des milliers de migrants, y compris des enfants et des bébés. Ils réclament l’ouverture de la frontière avec la Macédoine.

Ce genre de protestation est récurrent à Idomeni où la frontière entre la Grèce et la Macédoine est fermée depuis une semaine.

Quelque 12.000 migrants et réfugiés s’entassent actuellement dans le camp d’Idomeni, selon les données officielles publiées samedi, tandis que des milliers campent dans les champs aux alentours.

Les conditions d’hygiène sont particulièrement difficiles. Une fillette syrienne de 9 ans a contracté l’hépatite A, et est hospitalisée à Thessalonique, ville proche, selon le Centre de prévention de maladies, Keelpno. “L‘état de santé de la fillette est stable”, a indiqué un communiqué du Keelpno assurant que ses unités sont à Idomeni pour procéder à des vaccinations.

Les autorités grecques avaient du mal à convaincre les milliers de personnes entassées dans les champs gorgés d’eau que le passage principal pour rejoindre l’Europe du Nord est fermé.

Nazim Serhan, un Syrien de 44 ans, a commencé samedi la grève de la faim devant sa tente à Idomeni. Il voyage avec ses trois enfants et veut rejoindre sa femme, atteinte d’un cancer, et son quatrième enfant qui sont en Allemagne.

Des feuilles volantes en arabe, pachto et farsi ont été distribuées aux réfugiés, les appelant “à coopérer avec les autorités pour être transférés dans des centres d’accueil”, a indiqué un communiqué ministériel.

Vu les conditions misérables, des centaines de réfugiés ont commencé ces derniers jours à rentrer à Athènes, d’où ils sont dirigés dans des centres d’accueil ou des hôtels. Cependant, en dépit de n’avoir pas franchi la frontière en Macédoine cette semaine, les migrants refusent de quitter la zone frontalière. Et pour cause, ils espèrent un revirement de la situation dans les prochains jours. Toutefois, de nouveaux groupes de réfugiés arrivent quotidiennement à Idomeni.

Au total, plus de 42.000 migrants et réfugiés se trouvent actuellement dans le pays dont 7.700 sur les îles grecques, principale porte d’entrée en Europe en provenance des proches côtes turques.

La Grèce a été le principal point d’entrée en Europe pour plus d’un million de réfugiés et migrants depuis l’année dernière. Plus de 130.000 personnes sont arrivées cette année seulement, malgré les ressources limitées du pays.

Sous la pression de l’Union européenne (UE), de nombreux pays membres veulent mettre fin à l’arrivée de réfugiés sur leurs territoires ; la Grèce s’apprête à renvoyer en Turquie des migrants ou demandeurs d’asile dans le cadre du plan UE-Turquie ébauché lundi dernier à Bruxelles.

Ce plan controversé suscite des inquiétudes sur sa compatibilité avec les droits de l’Homme. Il a par ailleurs été critiqué par les Nations unies. Sa finalisation est prévue pour le 17 mars, lors du sommet européen.

Voir plus