Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : un enseignant se démarque grâce à ses leçons contre l'extrémisme

Kenya : un enseignant se démarque grâce à ses leçons contre l'extrémisme

Kenya

Ayub Mohamud pourrait recevoir un prix d’un million de dollars à l’issue d’un concours international dont les résultats seront proclamés dimanche.

Les classes de cet enseignant kényan qui officie à Eastleigh, le quartier somalien de Nairobi ont retenu l’attention de la fondation Varkey qui décerne un “Prix mondial de l’enseignement”. Dans son école, Ayub Mohamud enseigne le commerce et les études islamiques. Son signe particulier : il parle de déradicalisation à ses élèves âgés de 10 à 15 ans. Il dit vouloir enseigner à ses jeunes auditeurs l’idéologie des groupes extrémistes qui prêchent un islam radical et violent.

Cela fait trois ans que l’enseignant transmet sa conviction dans ce quartier. Un engagement qu’il a pris deux ans après l’entrée des troupes kényanes en Somalie pour combattre les militants shebabs affiliés à Al-Qaeda.

Alors que les militants shebabs multiplient depuis des incursions sur le territoire kényan causant la mort de plus de 400 personnes depuis 2013, le maître dit croire aux vertus d’une éducation de qualité. “Nous devons faire comprendre à ces élèves les conséquences qu’il y a à rejoindre ces groupes qui sèment la terreur, confie-t-il […]. Il est important qu’ils comprennent ces problématiques pour qu’ils puissent avoir confiance et soient capables d’avoir une démarche critique. S’ils sont approchés, ils seront ainsi capables de dire non à ces groupes extrémistes.”
Ayub Mohamud fait face à neuf autres candidats sélectionnés à travers le monde sur le critère de la qualité de l’enseignement.

En cas de victoire, l’argent ne lui sera toutefois pas remis dans sa totalité, séance tenante. Le prix est payé en plusieurs échéances avec pour exigence que le lauréat continue à enseigner pendant une période minimale de cinq ans.

Voir plus