Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Kenya airways prévoit une hausse des bénéfices d'exploitations

Kenya airways prévoit une hausse des bénéfices d'exploitations

Kenya

La compagnie aérienne Kenya Airways s’attend à une amélioration du bénéfice d’exploitation et à une réduction des pertes pour le compte de l’année qui se termine en mars.

Cette prévision serait possible en raison des économies réalisées par la réduction de la taille de sa flotte et à la réduction des coûts du carburant, a déclaré son directeur général.

Mbuvi Ngunze affirme que tout cela fait partie d’un vaste plan visant à conserver la compagnie après trois ans et demi de pertes financières.
L’un des plus grands transporteurs de l’Afrique, envisage également de réduire le nombre d’employés après un examen des besoins en personnel, a-t-il ajouté sans donner de détails.

Kenya Airways, dont Air france KLM détient 26,7 % a déclaré une perte hors taxe de 293 millions $ pour son exercice à la fin de Mars 2015, la troisième année consécutive de pertes.

“Nous sommes toujours encore endettées. Nous vous avons dit l’année dernière que nous sommes à la recherche pour 200 millions de dollars. Une somme qui permettrait d’avoir un fond de roulement pour préparer la structure capitale de l’entreprise à long terme. Nous avons puisé 100 millions au milieu de l’année dernière et nous sommes sur le point de piocher le second 100 millions pour nous permettre d’avoir une flexibilité dans l’entreprise aujourd’hui. Cela permettrait aussi de réduire la position du créancier. De mon point de vue, nous allons voir une amélioration du bénéfice d’exploitation cette année parce que nous vous avons dit que le résultat d’exploitation est un levier fort pour nous. Bien sûr, la perte sera réduite, mais nous aurons bien sûr des grands succès”, a déclaré Ngunze. Selon la même source, la compagnie aérienne prévoit de recevoir la deuxième tranche de 100 millions $ de Afreximbank basé au Caire, dans un mois.

Les actionnaires, y compris le gouvernement kényan, avec une participation de 29,8 pour cent, ont largement soutenu le plan jusqu‘à présent, tarcle Mbuvi Ngunze.

Kenya Airways a offert une capacité de 15,4 milliards de places libres par km à la fin de mars 2015. Ngunze dit qu’il avait seulement baissé de 2 à 3 % depuis, malgré la réduction de la flotte. Les vols à destination de l’Afrique de l’Ouest ont connu une hausse depuis la fin du virus Ebola dans la région. Une croissance du nombre de touristes au Kenya est attendue.

Voir plus