Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Egypte : Mobinil change de nom et devient Orange

Egypte : Mobinil change de nom et devient Orange

Egypte

Mobinil, la filiale égyptienne de l’opérateur français de télécommunications Orange est sur le point de passer à la vitesse supérieure. Elle a changé de nom (rebaptisée Orange) et sera bientôt soutenue à hauteur de 290 millions d’euros par an.

La nouvelle est tombée ce mardi. Orange s’apprête à apporter une grande bouffée d’oxygène à sa filiale égyptienne, qui a été rebaptisée du nom de l’opérateur français, et qui a promis des « investissements massifs » pour en améliorer les services. Au cours d’une conférence de presse organisée au Caire, ce mardi, pour marquer l‘événement, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a exprimé son désir de voir son groupe monter en puissance : « Nous avons aujourd’hui 33 % de part de marché en Egypte. Je dirais que nous sommes un bon numéro deux [derrière le britannique Vodafone]. Généralement parlant, je préfère être numéro un. Dans la plupart des pays où nous sommes, y compris en Afrique et dans le Moyen-Orient, nous sommes numéro un. »

Dans un communiqué, le groupe français a estimé que la marque Orange va « améliorer la compétitivité de l’entreprise ». Pour Orange, il est important de « faire bénéficier sa filiale égyptienne de son expertise dans les domaines de la technique et du marketing, afin d’améliorer ses performances et la qualité des services proposés aux clients. » Stéphane Richard a évoqué le projet « des investissements massifs », s‘élevant à 2,5 milliards de livres égyptiennes par an, soit près de 290 millions d’euros.

« Si aujourd’hui Orange est un opérateur mobile en Egypte, nous voulons être bien plus que cela dans le futur. Nous voulons devenir un véritable acteur et rendre accessibles les bénéfices de l‘ère numérique à la population et l‘économie égyptiennes. » , a commenté M. Richard, cité dans le communiqué du groupe. Les objectifs de l’opérateur français ont été dévoilés par M. Richard : « Notre plan (…) est d’offrir environ 20 % de nos actions à des investisseurs égyptiens et non-égyptiens, à travers une introduction en Bourse et une augmentation de capital. » Il a précisé au passage que ce but pourra être atteint « dans les mois à venir. » , ajoutant que « nous devons investir de plus en plus pour améliorer la qualité du service que nous offrons à nos clients. »

Si aujourd'hui Orange est un opérateur mobile en Egypte, nous voulons être bien plus que cela dans le futur.

Selon le groupe français, le désormais nommé Orange (ex-Mobinil) est la filiale du groupe « qui réunit le plus grand nombre de clients », avec 33,4 millions au 31 décembre 2015. L’entreprise française ajoute aussi que sa filiale égyptienne contribue à plus de 27 % du chiffre d’affaires du groupe au Moyen-Orient et en Afrique. Orange détient 99 % du capital de l’opérateur égyptien.

Voir plus