Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Les Nigérians face à la crise énergétique

Les Nigérians face à la crise énergétique

Nigéria

Malgré l‘énorme potentiel économique dont il dispose, le Nigeria est sur le point de subir les contre-coups d’une carence d’offre énergétique suffisante.

Avec une faible production d‘électricité, le Nigeria traverse une crise énergétique qui risque d’affecter les investissements et la croissance dans la première puissance économique d’Afrique.

Les Nigérians qui disposent de moyens se procurent des groupes électrogènes tandis que les moins nantis doivent composer avec des lampes la nuit tombée.

Pour soutenir les consommateurs qui se plaignaient de factures erronées, des compteurs censés afficher la consommation exacte des clients ont été introduits dans le système de distribution du courant électrique.

D’après Sule Shuaibu, qui exerce la soudure depuis huit ans, le système de paiement à la facture coûtait excessivement cher. “Le compteur que nous utilisions avant s’est abîmé et ils ont refusé de nous en donner un autre, ils ont dit que nous devrions utiliser les factures. Le véritable problème c’est les tarifs des factures de l’entreprise d‘électricité. Utiliser le compteur est encore mieux que la facture”, affirme-t-il.

Pour certains observateurs, le Nigeria dispose d’un énorme potentiel énergétique permettant d’attirer de nombreux investisseurs dans ce domaine, compte tenu des fortes demandes de l’industrie et du public.
Don Adinuba, consultant en affaires publiques : “la vérité, c’est que le secteur de l‘énergie s’effondre. Vous avez besoin de beaucoup d’investissements et si vous ne revoyez pas les tarifs à la baisse, il n’y aura pas de nouveaux investissements. Ce que les Nigérians ont payé jusqu’ici est en fait ce que je rangerais dans le cadre des services qui leurs ont été rendus. Mais beaucoup de questions demeurent sans réponses au sein de l’opinion concernant ces affaires d‘électricité”.

Une augmentation de l’offre énergétique au Nigeria permettrait de réduire les pertes des entreprises de 40 %, pour une hausse de 3 % du PIB.

Le pays dispose des sept plus grandes réserves de gaz naturel au monde, mais la malgouvernance et la corruption sont à l’origine des difficiles conditions dans lesquelles évolue une bonne partie de la population privée d‘électricité.

En février, plusieurs milliers de travailleurs ont manifesté au Nigeria contre la hausse de 45 % du prix de l‘électricité. Une mesure qu’ils ont qualifiée d’“anti-pauvres”.

Voir plus