Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mozambique : les débris présumés du vol MH370 en route pour la Malaisie

Mozambique : les débris présumés du vol MH370 en route pour la Malaisie

Mozambique

Les côtes mozambicaines seront un site d’enquête important s’il s’avère que ces débris sont des restes de l’avion de la Malaysian Airways porté disparu en 2014, estiment les autorités du pays.

Les débris d’avion retrouvés au large des côtes mozambicaines sont attendus à Kuala Lumpur dès ce mardi. Ils ont officiellement été confiés aux experts de l’aviation civile malaisienne par leurs homologues mozambicains. Mais c’est à Cambera, la capitale de l’Australie que la pièce devra finalement être analysée afin de déterminer si elle provient de l’avion de la compagnie malaisienne qui a officiellement disparu dans le sud de l’Océan indien il y a deux ans.

Alors que le Mozambique permet de relancer l’enquête du vol MH370, les autorités expliquent qu’il est trop tôt pour susciter des recherches d’autres débris qui pourraient se trouver dans les eaux territoriales du pays. Le président de l’Institut d’aviation civile du Mozambique (IACM) Joao Abreu indique cependant que des recherches approfondies et des enquêtes auprès de la population seront menées si les résultats des experts australiens confirment l’hypothèse d’un morceau du vol MH370.

Un débris qui proviendrait « fort probablement » d'un Boeing 777.

Pour l’instant, un seul débris d’avion a été formellement identifié comme provenant du vol de la Malaysian Airlines disparu le 8 mars 2014. Il a été retrouvé fin juillet dernier par un habitant de l‘Île de la Réunion. Le même habitant a remis un objet de 40 × 20 cm à la gendarmerie jeudi dernier. Il a confié que la pièce «lui fait fortement penser à une matière provenant d’un avion».

Tout faire avant juillet

La pièce d’avion qui mobilise actuellement l’attention a été remise à l’IACM le 2 mars dernier par un touriste américain. Il a dit l’avoir trouvé sur un banc de sable proche de l’archipel de Bararuto dans le sud du pays. Un débris qui proviendrait « fort probablement » d’un Boeing 777 – comme l’appareil qui effectuait le vol MH370, selon le ministre malaisien des Transports Liow Tiong Lai.

Ces nouveaux développements interviennent à un moment particulier pour les autorités des différents pays concernés, la compagnie aérienne Malaysian Airlines et les familles des 239 victimes. Il est prévu que les recherches pilotées par l’Australie prennent définitivement fin en juillet prochain.

Voir plus