Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'OMS décrit les moyens d'atténuer la perte auditive infantile

L'OMS décrit les moyens d'atténuer la perte auditive infantile

Protection des enfants

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a énuméré les voies et moyens de prévenir et de gérer la hausse de la perte d’audition chez les enfants alors que le monde marque la journée annuelle de sensibilisation relative à cette pathologie.

Selon l’OMS, près de 32 millions d’enfants à travers le monde vivent avec des problèmes d’audition. Un nouveau rapport intitulé “la perte d’audition infantile : agir maintenant, voici comment”, suggère que 60 % des cas peuvent être évités.

Le rapport indique également que si la perte auditive est détectée tôt et que les enfants reçoivent les soins dont ils ont besoin, ils peuvent atteindre leur plein potentiel.

Le Dr Etienne Krugle, directeur du département de l’OMS pour la gestion des maladies non-transmissibles, les personnes handicapées, la prévention de la violence et des traumatismes, explique qu’un enfant qui a du mal à entendre peut aussi avoir du mal à apprendre à parler. Il a des résultats décevants à l‘école et finit socialement isolé. “Mais cela ne doit pas se produire. Nous avons une gamme d’outils pour aider à prévenir, détecter et traiter la perte d’audition infantile”, a-t-il ajouté.

Selon l’OMS, il existe de nombreuses causes de la perte auditive chez les enfants. L’organisme onusien a déclaré qu’il estime que 40 % est attribué à des causes génétiques, 31 % à des infections telles que la rougeole, les oreillons, la rebella et la méningite. 17 % à des complications à la naissance, y compris la prématurité.

On estime que 4 % des cas évalués résultent de femmes enceintes et de nouveau-nés qui utilisent inconsciemment les médicaments qui sont nocifs pour l’ouïe.

Pour atténuer l’impact de la perte auditive, selon le rapport, l’identification de ces enfants ayant une perte auditive permettrait de déclencher les interventions nécessaires. La fourniture d’appareils auditifs et d’autres thérapies de communication joueront un rôle considérable.