Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Infrastructures et terrorisme au menu de la visite d'Erdogan au Ghana

Infrastructures et terrorisme au menu de la visite d'Erdogan au Ghana

Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a bouclé mardi sa visite au Ghana par le lancement officiel de la construction d’un nouveau terminal de l’aéroport international Kotoka d’Accra.

Cette visite au Ghana était la deuxième étape de la tournée en Afrique de l’Ouest du président turc. Recep Tayyip Erdogan et son homologue ghanéen John Dramani Mahama en ont profité pour procéder au lancement officiel de la construction d’un nouveau terminal de l’aéroport international de Kotoka d’Accra.

Ce terminal, dont une compagnie turque fournit les services de construction, augmentera la capacité d’accueil de cette infrastructure tout en améliorant sa qualité. Avec cette extension du plus grand aéroport du pays, le Ghana espère devenir une plaque tournante du trafic aérien en Afrique. « Je voudrais réitérer la détermination du gouvernement à fournir l’environnement favorable nécessaire à la croissance de l’industrie du transport aérien à un niveau de renommée internationale. Je voudrais remercier le président Erdogan et son entourage pour s‘être joints à nous pour participer à la cérémonie d’ouverture de ce projet phare de l’aéroport international de Kotoka », a déclaré le président John Dramani Mahama, lors de la cérémonie de lancement des travaux.

Lors de sa visite, Recep Tayyip Erdogan, dont le pays subi de plus en plus des attaques terroristes meurtrières, s’est également prononcé sur le terrorisme. À ce sujet, le chef de l‘État turc a assuré son homologue ghanéen de la volonté de son pays à soutenir le Ghana contre l’extrémisme djihadiste dont la montée menace la sous-région. Erdogan s’est ensuite envolé pour le Nigeria, troisième étape de sa tournée ouest-africaine qui s’achèvera en Guinée.

À travers cette tournée, la Turquie espère approfondir son « partenariat stratégique » avec l’Afrique et développer ses liens avec les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a précisé la présidence turque. Selon le ministère turc des Affaires étrangères, les échanges commerciaux entre la Turquie et les États d’Afrique subsaharienne ont été multipliés par dix depuis 2000. Ceux avec l’ensemble des pays africains ont atteint 23,4 milliards de dollars en 2014.

Voir plus