Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Les emprunts des pays d'Afrique subsaharienne devraient baisser de 20 % selon S&P

Les emprunts des pays d'Afrique subsaharienne devraient baisser de 20 % selon S&P

Note souveraine

Les emprunts commerciaux souverains effectués par les pays d’Afrique subsaharienne devraient reculer de 2 %, indique un rapport de l’agence de notation américaine Standard & Poor’s.

Selon les données collectées dans 18 pays de l’Afrique subsaharienne notés par l’agence américaine Standard & Poor’s, les emprunts commerciaux souverains effectués par les pays de cette région en 2016 ne devraient atteindre que 37 milliards de dollars. Ce qui correspond à un recul d’environ 20 % par rapport à l’année précédente.

L’agence indique dans son rapport que plus de 23,7 milliards de dollars, soit 64 % des emprunts, seront effectués en devises locales contre 36 % mobilisés sur le marché international. En outre, explique le document, 38 % de ces ressources, soit 14 milliards de dollars, devraient être mobilisés pour le remboursement des emprunts de long terme arrivés à maturité.

Des statistiques également en baisse comparées aux 18 milliards de dollars déboursés en 2015 pour ces opérations. De fait, Standard & Poor’s table sur un endettement commercial net supplémentaire de 23 milliards de dollars, et une progression à 300 milliards de dollars de l’encours global.

L’agence de notation américaine note également que le stock global de la dette des pays d’Afrique subsaharienne notés par ses services, cumulé aux prêts concessionnels, devrait atteindre 403 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,8 %. Dans cette enveloppe, la part représentant la dette à court terme (moins d’un an) sera de 53 milliards $, à la fin 2016.