Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : les forces armées ont affronté les djihadistes à Sabratha

Libye : les forces armées ont affronté les djihadistes à Sabratha

Libye

Les forces libyennes ont bataillé dur, avant d’en finir avec les insurgés de l‘État islamique dans la ville occidentale de Sabratha jeudi. Au moins trois soldats et un djihadiste ont été tués, selon des autorités.

L‘État islamique a rapidement gagné du terrain en Libye depuis l’année dernière, profitant du conflit entre deux gouvernements rivaux et leurs factions armées. L’EI contrôle la ville de Syrte et attaque les ports pétroliers.

Des avions de guerre américains ont bombardé les positions de l’Etat islamique à Sabratha la semaine dernière. Une preuve de l’engagement occidental contre le groupe djihadiste en Libye. Un groupe d’extrémistes qui s‘étend au-delà de son territoire d’origine (Irak et Syrie).

Les combats ont commencé à Sabratha mardi, lorsque des militants ont fait irruption dans la ville et ont décapité 11 agents de sécurité. Les assaillants se sont repliés lors d’affrontements avec les brigades locales de Sabratha. L‘État islamique se bat aussi à Benghazi à l’est du pays.

“Une opération militaire a été lancée pour éliminer les militants de l’Etat islamique de Sabratha, “ à déclaré un conseillé municipal de Sabratha, Hussein al- Thwadi. « Au moins trois de nos combattants ont été tués et dix blessés,” a-t-il ajouté.

Un commandant jihadiste a été capturé jeudi. Un kamikaze présumé de l’EI a été tué avant qu’il ne puisse déclencher ses explosifs, a affirmé un conseillé municipal de Sabratha, Hussein al- Thwadi

Inquiet de la propagation de ce groupe, les responsables occidentaux mènent des frappes aériennes et des opérations des forces spéciales contre l‘État islamique en Libye. Les terroristes ont profité d’une rupture de l’ordre depuis le soulèvement de 2011, qui a renversé Mouammar Kadhafi..

À Benghazi, des conseillers militaires français ont aidé à coordonner les actions des forces libyennes de défense contre les insurgés. Les conseillers français ne combattent pas, a-t-on appris du commandant des forces spéciales libyennes, Wanis Bukhamada.

Voir plus