Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : débat autour du poumon vert de la capitale

Kenya : débat autour du poumon vert de la capitale

Kenya

La forêt de Karura qui représente 1000 hectares de biodiversité au cœur de la capitale kényane, Nairobi, serait en danger selon l’ONG environnementale le Mouvement de la ceinture verte.

Créé en 1977 par feue Wangari Maathai, prix nobel de la paix 2004, pour son action en faveur de l’environnement, le mouvement soutient qu’un projet de construction d’un hôtel six étoiles sur ces terres et d’une école d‘équitation devraient y voir le jour. Il appelle d’ailleurs l’opinion à s’opposer à ce plan.

‘‘C’est fini, plus personne ne construira dans Karura. Le professeur Wangari Maathai s’est battu pour Karura et a versé son sang et cela peut continuer, je veux dire que nous ne pouvons pas permettre que qui que ce soit, s’il y a des problèmes d’intégrité, vienne saisir Karuna. Il n’est pas seulement question de Karura, nous demandons aux Kényans de veiller à ce que les terres publiques soient protégées’‘, souligne Aïcha Karanja, directrice du Mouvement la ceinture verte.

La forêt de Karura outre sa richesse faunique, regorge aussi de grottes utilisées par les combattants Mau Mau pendant leur lutte contre la domination britannique, ainsi que d’une chute d’eau.

Le service de protection des forêts du Kenya estime que ces allégations sont dénuées de tout fondement. Il dit œuvrer en faveur de la protection de l’ensemble de la superficie de la forêt de karura.

‘‘Nous travaillons avec la Commission nationale foncière pour annuler les titres fonciers de la forêt Karura. Jusqu‘à présent, certains titres ont été annulés et les autres, nous sommes en train de les annuler avec l’aide de la Commission nationale foncière. Bien sûr, il y a ceux qui nous traduisent en justice, mais n’empêche, les terres sont dans la forêt.’‘ Ruth Munyasia, le responsable du service de protection forestière de Nairobi.

Voir plus