Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : l'ONU déplore la situation post-électorale

Ouganda : l'ONU déplore la situation post-électorale

Ouganda

L’ONU est préoccupée par la tension post-électorale en Ouganda.

Le Haut Commissariat aux droits de l’Homme s’inquiète de la relative accalmie dans le pays. L’organisation se dit préoccupée par les arrestations d’opposants et le déploiement des patrouilles militaires dans les rues de la capitale, Kampala. Au cours d’une conférence de presse à Genève , mardi, le Haut Commissariat a fustigé une situation de ni paix ni guerre.

“Nous avons des rapports selon lesquels au moins deux personnes auraient été tuées et un nombre inconnu de personnes blessées, les forces militaires et la police seraient déployées dans les rues de Kampala, et quatre dirigeants de l’opposition auraient été mis aux arrêts depuis les élections de jeudi”, a soutenu Cécile Pouilly, porte-parole du Haut Commissariat.

Suite au refus de l’opposition de reconnaître les résultats proclamés par la Commission électorale, l’opposant Kizza Besigye interpellé à trois reprises est toujours en résidence surveillée. Samedi, l’organisation a signalé l’arrestation de l’ancien Premier ministre Mbabazi et de l’ opposant, Abed Bwanika.

Yoweri Museveni devrait obtenir la majorité des postes au Parlement. Les résultats définitifs n’ont pas encore été communiqués mais le Mouvement de résistance nationale (NRM) devrait s’arroger plus des deux tiers des 427 sièges du Parlement monocaméral. Les résultats seront livrés en fin de semaine.

À la tête de l’Ouganda depuis 30 ans, Yoweri Museveni est accusé de museler l’opposition . Celui qui a été officielement plébiscité à plus de 60 % des suffrages entame un nouveau quinquennat.

Voir plus