Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

FIFA/élection : Sexwale outsider déterminé

FIFA/élection : Sexwale outsider déterminé

Afrique du Sud

Parmi les cinq candidats en lice pour la succession de Sepp Blatter à la tête de la FIFA, figure le Sud-Africain Tokyo Sexwale. A 62 ans, le Sud-Africain entend entrer dans l’histoire : devenir le premier Africain élu à la tête de la FIFA.

Pour y parvenir, le richissime homme d’affaires et ex-animateur de télévision doit livrer bataille. Dans ce combat, il pourra compter sur son casier judiciaire vierge au sein de l’instance.

Contrairement à certains de ses adversaires en effet, Sexwale n’a jamais occupé de poste au sein du comité exécutif de l’instance mondiale du football. Il fait donc figure d’homme de la situation pour une FIFA en quête de renouveau, après les scandales de corruption qui ont écorné son image.

“A un moment se présentera l’opportunité d‘élire un président venu de l’extérieur, du monde économique et politique”, déclarait, début octobre, Franz Beckenbauer, ancien membre du comité exécutif de la FIFA. Et d’ajouter,  “C’est pourquoi je me réfère à Tokyo, parce que c’est quelqu’un de différent, qui a un passé politique, mais qui connaît aussi bien le monde du sport”.

A un moment se présentera l'opportunité d'élire un président venu de l'extérieur, du monde économique et politique.

Paroles prémonitoires ? Pas vraiment. En effet, Sexwale semble ne pas avoir les faveurs des pronostics. L’Africain risque de ne même pas bénéficier du soutien de sa Confédération Africaine de Football. La CAF ayant décidé début février de soutenir le Cheikh Salman. Un camouflet pour l’ancien compagnon de prison de Mandela sur l‘île de Robben Island.
Lundi il est retourné dans ce pénitencier où il a passé 13 de ses 18 ans de détention. Il était en compagnie de Gianni Infantino, un concurrent pour le scrutin du 26 février.

Au sein de la FIFA, Sexwale est membre du comité anti-racisme et anti-discrimination.

Voir plus