Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Serge Aurier bientôt édifié

Serge Aurier bientôt édifié

France

Le défenseur ivoirien Serge Aurier a été entendu ce lundi 22 février 2016 par la direction du Paris Saint-Germain pour ses propos injurieux à l’encontre de son entraîneur et certains de ses coéquipiers.

Le défenseur ivoirien Serge Aurier connaitra bientôt la sentence, après son dérapage sur les réseaux sociaux, il y a une dizaine de jours. Entendu ce lundi par la direction du club parisien, l’ancien toulousain sera édifié sur son sort « dans les délais réglementaires », c’est-à-dire au moins 24 heures. C’est ce qu’a annoncé le club dans un communiqué. « Le joueur du Paris Saint-Germain a répondu aux questions de la direction à la suite de ses propos sur un réseau social, dans la nuit du 13 au 14 février, des propos clairement condamnés par le club et qui lui ont valu d’être immédiatement convoqué à un entretien disciplinaire et mis à pied à titre conservatoire. À la suite de cet entretien, la Direction du Paris Saint-Germain notifiera au joueur une décision dans les délais réglementaires », peut-on lire sur le communiqué publié sur son site web.

Le communiqué ajoute qu‘« avant cette date », le Paris Saint-Germain « ne communiquera pas sur ce dossier ». Le joueur en a fait autant puisqu’il ne s’est pas exprimé au sortir de son audition. Rien n’est donc certain quant à l’avenir du joueur au sein du club parisien. Laurent Blanc, qui, quelques jours après la publication de la vidéo, avait déclaré trouver « pitoyables » les propos, a cependant indiqué qu’il se conformera à la décision du club. « Le club va prendre une décision. Pas l’entraîneur. J’aurai une discussion avec lui. Sans caméra, face à face. Le club va prendre une décision, il faudra la respecter. Et là, je pourrais dire si on a besoin de Serge Aurier d’ici à la fin de la saison », avait expliqué le technicien vendredi, ajoutant que « le temps faisait toujours son effet ».

Blaise Matuidi : « On a besoin de lui »

Dans tous les cas, Serge Aurier risque gros. Déjà mis à pied à titre conservatoire par les dirigeants du club de la capitale française, Serge Aurier pourrait être envoyé en CFA ou voir sa mise à pied prolongée avant sa réintégration. Même le licenciement n’est pas exclu. Une telle décision paraît toutefois peu probable. Malgré les réactions virulentes suscitées par les injures du joueur, les appels à l’indulgence qui se sont multipliés ces derniers jours pourraient avoir un effet sur la décision attendue dans les prochaines heures. Samedi, le défenseur ivoirien a notamment reçu le soutien d’un cadre du vestiaire parisien, Blaise Matuidi. « Serge, c’est mon ami, c’est l’ami de tout le monde dans le vestiaire (…) On sait qu’il a fait une erreur mais l’erreur est humaine », a plaidé l’international français, après la victoire contre Reims samedi (4-1). « Il aura une discussion avec le coach, on espère que ce sera positif (…) On a besoin de lui, que ce soit sur le terrain mais aussi en dehors, parce que c’est quelqu’un qui est apprécié de tout le monde », a ajouté Blaise Matuidi.

Il aura une discussion avec le coach, on espère que ce sera positif (...) On a besoin de lui, que ce soit sur le terrain mais aussi en dehors, parce que c'est quelqu'un qui est apprécié de tout le monde.

Pour rappel, dans la vidéo qui a été publiée sur un réseau social, le défenseur ivoirien qualifie notamment son entraîneur, Laurent Blanc, de « fiotte », alors que le gardien Salvatore Sirigu y est présenté comme un « guez » (de « merguez » qui signifie « nul », NDLR) par Serge Aurier et Angel Di Maria de « Guignol ».

Voir plus