Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : manifestations anti-Afrikaans à l'université de Pretoria

Afrique du Sud : manifestations anti-Afrikaans à l'université de Pretoria

Afrique du Sud

L’usage de l’Afrikaans cause problème au sein de l’université de Pretoria, l’une des plus prestigieuses d’Afrique du Sud. Des manifestations parfois violentes et des arrestations d‘étudiants ont été enregistrées.

Pour les contestataires, l’anglais doit être la seule langue utilisée au sein de ce temple du savoir. Les mécontents ont boudé une conférence sensée se tenir ce lundi, au sein de l’université. L’université de Pretoria avait annoncé sur sa page Facebook qu’ « à la suite de nombreuses requêtes, l’Université tient à préciser que la voie à suivre proposée sur la politique linguistique est que tous les cours devraient être offerts en anglais seulement. »

Elle a aussi ajouté que « pour promouvoir le multilinguisme et la réussite des étudiants, il est proposé que l’Afrikaans et le Sepedi soient utilisés pour fournir un soutien supplémentaire (aux étudiants). »

Cette décision a aussi enflammé les réseaux sociaux dans le pays, où l’on a pu constater des échanges souvent passionnés autour de la question. Une vidéo a même été postée sur Facebook et Twitter, dans laquelle on peut voir manifestants et forces de l’ordre s’affronter.

L’afrikaans est originellement dérivé de la langue néerlandaise parlée par les colons néerlandais débarqués en Afrique du Sud. Cette langue est perçue comme celle de l’oppresseur par la majorité noire d’Afrique du Sud, d’où son refus catégorique de la pratiquer.

Voir plus