Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Nigériens votent dans le calme et l'enthousiasme

Les Nigériens votent dans le calme et l'enthousiasme

Niger

Premier tour électoral paisible pour le Niger avec un engouement non négligeable, nonobstant quelques dysfonctionnements dans l’organisation.

En lice pour un second mandat, Mahamadou Issoufou, candidat à sa propre succession a voté ce dimanche dans la capitale Niamey. Le président sortant promettait de remporter le scrutin dès le premier tour. À la fin de son vote, il s’est montré plutôt prudent : “On n’est plus en campagne. Il faut être patient et attendre quelques heures pour voir les résultats qui sortiront des urnes”, a t-il affirmé .

Mahamadou Issoufou du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya) est arrivé au pouvoir en 2011. Il brigue un second mandat, mais devra se défaire de certains redoutables rivaux. Il s’agit entre autres des opposants Seyni Oumarou et Hama Amadou .Ce dernier est gardé en prison. En cas de parité au premier tour, les différents candidats seront appelés à un second tour.

Engouement

Dès l’ouverture des bureaux de vote à 8 heures, les 7,5 millions de Nigériens inscrits sur les listes électorales avaient pris d’assaut les 25.000 bureaux de vote. Dans certains quartiers de la capitale Niamey, des dysfonctionnements ont été signalés ; le retard dans l’ouverture et l’absence de matériel électoral. Cela n’a pas découragé les électeurs en grand nombre dans les rangs. Pour ce double scrutin législatif et présidentiel sous haute surveillance, les autorités ont annoncé la fermeture des frontières terrestres dès ce dimanche jusqu‘à lundi à minuit.

Le Niger, pays producteur d’uranium et de pétrole occupe la dernière place dans l’indicateur du développement humain selon l’ONU. Les candidats en course proposent de réduire la menace jihadiste qui plane sur le pays du fait de sa proximité avec le Nigeria. En effet, l’attaque des islamistes dans le Sud-est du pays dans la région de Diffa a obligé l‘État à instaurer l‘état d’urgence.

Voir plus