Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Kenya : l'agence antidopage opérationnelle dans deux mois

Kenya : l'agence antidopage opérationnelle dans deux mois

Kenya

Hassan Wario, ministre kényan des Sports a réaffirmé vendredi la détermination de son pays à mettre en place, dans deux mois, une agence antidopage avec la collaboration de l’agence mondiale antidopage.

‘‘Nous avons été très transparents dans nos échanges avec l’AMA sur la mise en place de l’Agence antidopage kényane (ADAK) et nous sommes très confiants sur le fait que nous mènerons ce processus à terme”, a déclaré Hassan Wario.

Le Kenya veut ainsi se mettre à l’abri d’une éventuelle sanction de l’instance mondiale de l’ athlétisme.

Jeudi dernier en effet, le président de la Fédération internationale d’athlétisme a fait planer une menace sur le pays. Sebastian Coe a déclaré qu’il n’hésiterait pas à exclure le Kenya des Jeux olympiques de Rio s’il ne se mettait pas en conformité avec les règles antidopage.

Nous avons été très transparents dans nos échanges avec l'AMA sur la mise en place de l'Agence antidopage kényane (ADAK) et nous sommes très confiants sur le fait que nous mènerons ce processus à terme.

Au cours des trois dernières années, 40 athlètes kényans ont été suspendus pour dopage. Deux athlètes kényanes ont accusé, la semaine dernière, leur fédération de leur avoir demandé un pot-de-vin contre l’allègement de leur suspension pour dopage l’année dernière.

Mercredi, le directeur général de la fédération kényane d’athlétisme a jeté l‘éponge, le temps de l’enquête.

Voir plus