Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Tunisie : un milliard d'eurobonds pour couvrir le déficit budgétaire

Tunisie : un milliard d'eurobonds pour couvrir le déficit budgétaire

Tunisie

Le ministre des Finances Slim Chaker aurait demandé à la Banque centrale de lancer les procédures techniques préalables à l’opération.

L’affaire relève encore de la confidence dans les couloirs de l’administration en charge de gérer les finances de la Tunisie. Un officiel qui n’a pas souhaité être cité par Reuters est pourtant formel : la Tunisie se prépare à émettre des eurobonds d’une valeur comprise entre 750 millions et un milliard d’euros. L’objectif de la mesure est d’amortir le déficit budgétaire du pays confronté à la baisse des revenus de l’industrie du tourisme. Le gouvernement a fait savoir en octobre dernier que le déficit pour l’année 2016 devrait être de 3,9 % soit 1,1% de moins que ce qui était préalablement prévu.

Si la mesure se confirme, ce sera la seconde fois depuis l’année dernière que le pays recourt aux marchés financiers pour stabiliser ses indicateurs macro-économiques. La dernière opération avait elle-aussi été conclue à un milliard d’eurobond.

Partenaires internationaux

La Tunisie est confrontée depuis la chute du président Zine El-Abidine Ben Ali à une profonde crise économique due à l‘émergence toujours croissante de l’insécurité. Une situation dommageable pour le tourisme alors que deux attaques islamistes ont précisément visé des installations fréquentées par des étrangers en 2015.

Au lendemain des manifestations de janvier dernier contre le chômage dans le pays, le gouvernement bénéficie de l’accompagnement de divers partenaires internationaux. Le Fonds monétaire international a inauguré jeudi, des discussions avec le pays sur un nouveau programme de crédit qui pourrait s‘élever à 1,7 milliard de dollars sur quatre ans.

L’Union européenne a également promis d’injecter un demi-milliard d’euros dans l‘économie nationale. La France devrait aussi participer à cet effort en faveur de la Tunisie avec une enveloppe d’un milliard d’euros. Un prêt qui devrait s‘étaler sur cinq ans.

Voir plus