Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Corruption à l'IAAF : Papa Massata Diack entendu par la police sénégalaise

Corruption à l'IAAF : Papa Massata Diack entendu par la police sénégalaise

Sénégal

Les choses commencent à bouger pour Papa Massata Diack qui a été entendu, mercredi, par la police sénégalaise dans l’affaire de corruption qui secoue la Fédération internationale d’athlétisme.

Le fils de l’ex-président de l’IAAF avait annoncé sa volonté de répondre devant la justice sénégalaise pour apporter la lumière sur le scandale de corruption pour lequel il est poursuivi par la justice française. Les choses semblent donc bouger pour Papa Massata Diack. L’ex-consultant marketing de la Fédération internationale d’athlétisme a été entendu mercredi par la police sénégalaise, dans le cadre de l’enquête sur ce scandale de corruption qui éclabousse l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial depuis plusieurs mois.

Selon les médias sénégalais, qui sont largement revenus sur ce face-à-face du fils de Lamine Diack avec la Sûreté urbaine, l’audition a duré plusieurs heures, sans plus de précision. Il aurait été convoqué sur ordre du procureur de la République de Dakar qui se serait autosaisi. « Selon des sources dignes de foi, le procureur de la République (de Dakar), Serigne Bassirou Guèye, s’est autosaisi dans cette affaire », a révélé le quotidien privé L’As, repris par AFP. « Le dossier de Papa Massata Diack a été instruit par le procureur de la République de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, qui s’est autosaisi dans cette affaire. C’est d’ailleurs lui qui a actionné la Sûreté urbaine », a précisé, de son côté, La Tribune, un autre quotidien privé.

Le journal le Populaire va plus loin en révélant que Papa Massata Diack « retournera à la police pour une seconde relecture de son procès-verbal d’audition qui devrait être transmis par la suite aux enquêteurs français via Interpol », sans préciser la date de la prochaine audition. M. Diack a été placé par Interpol sur sa liste des personnes les plus recherchées. Mais, le Sénégal a refusé toute idée d’extradition de l’ex-agent marketing de la Fédération sénégalaise de football, accusé notamment de fraude, blanchiment d’argent et corruption suite au scandale de corruption qui vaut à son père, Lamine Diack, une double mise en examen en France pour corruption, corruption passive et blanchiment. L’ancien président de l’IAAF est soupçonné d’avoir fermé les yeux sur des cas de dopage, notamment d’athlètes russes, contre de l’argent.

Voir plus