Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : réactions après le refus du Conseil constitutionnel de réduire le mandat présidentiel

Sénégal : réactions après le refus du Conseil constitutionnel de réduire le mandat présidentiel

Sénégal

Le chef de l’Etat sénégalais s’est vu opposer une fin de non-recevoir par cette institution sur sa proposition de réduction de son mandat de deux ans.

Quelques Sénégalais se prononcent après le rejet par le Conseil constitutionnel de la décision du président Macky Sall de réduire son mandat de deux ans.

Mardi soir, le président sénégalais a déclaré que le peuple serait consulté par référendum le 20 mars prochain. Une mesure soutenue par certains.

Mamady Sano, ressortissant guinéen au Sénégal : “je pense que c’est aussi une manière de montrer aux peuples africains en général et à la population sénégalaise qu’il faut avoir du respect pour la Constitution de la république.”

Pour le politologue Bakary Domingo Mané, ce revirement n’honore pas le Sénégal. “L’attente de voir le président construire un destin grandiose pour ce pays évidemment a été décevante parce que précisément cela avait suscité un très grand espoir dans le monde entier de voir un président réduire son mandat. Malheureusement pour lui, il n’a pas su être à la hauteur, en se reniant, en ne respectant pas ses engagements”, a-t-il affirmé.

Le chef de l’Etat sénégalais qui entend se conformer à l’avis de cette institution restera donc au pouvoir jusqu’en 2019. Elu au second tour en 2012 pour sept ans, Macky Sall a saisi en janvier le Conseil constitutionnel de son projet de réforme de la Loi fondamentale prévoyant, comme il s’y était engagé durant sa campagne, une réduction immédiate du mandat du chef de l’Etat.

Certains partis politiques d’opposition ont toutefois appelé le président Sall à respecter son engagement électoral.

Voir plus