Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le député congolais Martin Fayulu est libre

Le député congolais Martin Fayulu est libre

République démocratique du Congo

Le député de l’opposition congolais Martin Fayulu, qui a passé quelques heures dimanche en détention, ne savait toujours pas au moment de sa libération ce qui lui était reproché.

Interrogé par nos confrères de Radio Okapi, il a déclaré ignorer les raisons de son ‘’ enlèvement’.

Martin Fayulu, qui préside le parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement, a tout de même précisé qu’il a été battu et emmené de force par des éléments des renseignements militaires.

Nathalie Wakam

Peu avant sa libération, les autorités congolaises avaient juste indiqué qu’il était entendu par un magistrat.

Le député congolais fait partie d’une convergence de partis politiques de l’opposition qui a appelé à ‘‘une ville morte’‘ ce mardi 16 février. Et on pense d’ailleurs que c’est en rapport avec cette actualité qu’il a été interpellé durant quelques heures. Le président national des Forces novatrices pour l’Union et la Solidarité, Joseph Olenga N’koy, a dénoncé une ‘‘tentative d’intimidation’‘.

Dans une déclaration publiée le 10 février, La Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front anti-dialogue ont demandé aux Congolais de ne pas aller travailler et de ne pas envoyer leurs enfants à l’école.

Si officiellement cet appel vise à ‘’ honorer la mémoire des Congolais morts le 16 février 1992’‘ alors qu’ils s‘étaient mobilisés pour réclamer la Conférence nationale souveraine, l’autre objectif de l’opposition est de mettre la pression sur le président Kabila. Elle veut lancer un avertissement au chef de l’Etat congolais qui est soupçonné de vouloir rester au pouvoir au terme de son deuxième mandat.

Voir plus