Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

RDC : un festival pour chanter la paix dans les Grands lacs

RDC : un festival pour chanter la paix dans les Grands lacs

République démocratique du Congo

La ville de Goma dans l’est de la RDC abrite pour la deuxième année consécutive le festival Amani. Un rendez-vous culturel qui se définit comme “une des étapes vers la paix”.

Un an après la première édition tenue en 2015, le festival Amani fait son grand retour à Goma, capitale du Nord-Kivu dans l’est de la RDC. Près de 33 000 festivaliers, artistes nationaux et étrangers prennent part à ce rendez-vous culturel qui se définit comme “une des étapes vers la paix”.

“Donc aujourd’hui, je pense que dans cette partie du Congo, les gens doivent baisser les armes et en tout cas prôner un avenir radieux, un avenir meilleur pour nos enfants, pour nos futurs enfants qui doivent gérer l’Afrique de demain.”,a déclaré Ismaelo, artiste musicien sénégalais.

“Ce festival, l’avoir ici à Goma, nous redonne l’espoir de vivre la paix un jour », a ajouté un habitant de Goma.

Le slogan de cette édition, “Danser pour changer, danser pour la paix”, cherche à faire établir selon les organisateurs, un climat de dialogue entre artistes et populations des grands lac, dans une région marquée par deux décennies de violences et de conflits armés.

“Ça nous aide aussi à nous partager les idées, les expériences et autres. Et avec ça , il n’y aura pas de conflits parce que quand on est ensemble, on danse, on fait de la musique, on joue, ça nous permet aussi de rire ensemble et ça crée déjà quelque chose de bon”, a déclaré Liliane Kukesha, habitante de Goma.

Défi majeur

Le défi consiste selon les promoteurs, à chercher à rendre positives l’idée et la vision que les gens ont de la ville de Goma et de la région des Grands lacs, à travers la beauté de la région et la diversité des cultures. Pour y parvenir, le festival compte sur la participation de plusieurs artistes venus du Mali (Habib Koité), du Kenya, de la Cote d’Ivoire (Tiken Jah Fakoli), du Rwanda, du Burundi et de la RDC ( pays hôte) (Didier Kalonji).

Voir plus