Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Le marathon de Dakar très couru malgré l'appel au boycott

Le marathon de Dakar très couru malgré l'appel au boycott

Sénégal

Des milliers de sportifs amateurs et professionnels ont convergé vers la capitale sénégalaise ce dimanche pour la première édition de la compétition.

Le marathon de Dakar a été remporté par le Kényan Bellor Mininngwo Yator en 2h16’37”. Une victoire qui vaut son pesant d’or alors que de grands noms de l’athlétisme mondial ont fait le déplacement du Sénégal pour effectuer le parcours de 42,195 km.

Le ministre des Sports Moctar Bâ qui a procédé au lancement de la course, a notamment salué la présence du champion éthiopien Haile Gebresselassie qui cumule les titres de double médaillé d’or olympique et d’octuple médaillé mondial sur des distances de fond et de demi-fond – 10 000 et 1 500 mètres.

Gebresselassie a pour sa part estimé que le marathon de Dakar a “un grand potentiel” pour prendre de l’ampleur dans l’avenir. “Je suis justement fier qu’on puisse avoir en Afrique une telle possibilité”, a-t-il déclaré.

Je suis fier qu'on puisse avoir en Afrique une telle possibilité

Certains athlètes internationaux sont venus à Dakar pour tenter d’obtenir des minimas en vue des Jeux olympiques d’août prochain. C’est le cas du Malgache Hajanirina Andriamparany. Malheuresement, il n’a pas pu faire mieux que 2h25’42’‘ soit 6’18’‘ de plus que le temps requis.

A côté des professionnels, le marathon a surtout été pour les habitants de la capitale sénégalaise un moment de convivialité. Dans les rangs, au départ, se trouvaient des athlètes amateurs de tout âge dont de nombreux jeunes et des enfants.

Une partie de la société civile avait pourtant appelé au boycott de l‘événement pour protester contre ses organisateurs. Le marathon de Dakar est une initiative de l’entreprise en charge de la gestion de l’unique autoroute à péage du Sénégal. Le mouvement “Y’en a marre”, l’un des contestateurs explique sa position dans un communiqué : “Dans un pays aussi pauvre que le nôtre, il est inacceptable que l’on soit obligé de payer 1400 FCFA sur moins de 20 km entre Dakar et Diamniadio”.

Voir plus