Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Zimbabwe recherche 1,5 milliard de dollars pour importer de la nourriture

Le Zimbabwe recherche 1,5 milliard de dollars pour importer de la nourriture

Zimbabwe

Le pays a sollicité mardi, une contribution d’environ 1,5 milliard de dollars auprès des entreprises et des associations caritatives nationales afin d’importer de la nourriture et empêcher ainsi, une famine plus qu’imminente.

Une partie de cette somme permettra la réparation des installations d’irrigation sur l’ensemble du pays afin d’augmenter la production agricole. Le Zimbabwe fait, en effet, face à une sécheresse qui sévit aussi dans plusieurs pays de l’Afrique australe.

Il faut importer au moins 1,5 million de tonnes de maïs pour nourrir la population. ‘‘La quantité de précipitations tombées à ce jour est insuffisante pour répondre aux besoins de la consommation d’eau des ménages, de l’agriculture et de la faune’‘, a dit le vice-président Emmerson Mnagagwa.

Ce sont plus de ‘‘2,4 millions de personnes qui sont en situation d’insécurité alimentaire, soit 26 % de la population’‘, selon un communiqué du ministre des Gouvernements locaux et des Travaux publics, Saviour Kasukuwere.

Le président Robert Mugabe a déclaré d’ailleurs le 5 février dernier, l‘état de catastrophe naturelle. Pour lui, la situation actuelle est le résultat non seulement des faibles rendements agricoles du fait de la sécheresse, mais aussi des sanctions imposées par les occidentaux à propos des violations supposées des droits de l’homme dans son pays.

Des critiques mettent cependant en avant les reformes agraires initiées par le président zimbabwéen depuis les années 2000. Politiques qui s‘était caractérisées par la redistribution à la majorité noire, des terres exploitées par les fermiers blancs. Le gouvernement promet un audit pour vérifier que les terres ont bien été exploitées.

Voir plus