Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La plainte contre le président Zuma examinée aujourd'hui

La plainte contre le président Zuma examinée aujourd'hui

Afrique du Sud

Jacob Zuma face à son destin. C’est ce mardi que la Cour constitutionnelle sud-africaine doit examiner une plainte contre le président sud-africain.

La plainte a été déposée par deux partis de l’opposition, l’Alliance démocratique et les Combattants de la liberté économique de Julius Malema, ancien leader du mouvement des jeunes de l’ANC de Jacob Zuma. Ils reprochent au chef de l’Etat d’avoir utilisé l’argent public pour rénover sa résidence privée, située en pleine campagne et plus connue sous le nom de Nkandla. « La médiatrice a jugé que le président et sa famille ont indûment bénéficié de certaines de ces mesures, puis elle a énuméré cinq des neuf mesures dont elle dit que le président a indûment bénéficié et ils sont listé là. Donc, le rapport laisse cette question ouverte au débat », a souligné l’avocat principal des Combattants de la liberté économique Wim Trengove.

Selon un rapport anti-corruption, les travaux auraient coûté 23 millions de dollars. A l‘éclatement du scandale, le président Zuma avait évoqué des raisons sécuritaires pour justifier ces dépenses. Mais, l’argent aurait plutôt servi à d’autres travaux notamment la construction d’une piscine, d’un amphithéâtre, et d’un poulailler entre autres. L’affaire avait été révélée en 2009 avant de prendre de l’ampleur en 2012. Après deux années d’enquêtes, la médiatrice de la République, chargée de veiller sur l’utilisation de l’argent public, a officiellement rendu public son rapport en 2014. Le document fait état d’abus de fonds publics, précisant que le présent n‘était pas forcément à l’origine ou au courant des travaux.

La semaine dernière, après un long bras de fer, le président Zuma a fait volte-face en déclarant être prêt à rembourser une partie de l’argent. Une proposition aussitôt rejetée par les accusateurs.

Voir plus