Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Afrique du Sud : crise dans le secteur minier

Afrique du Sud : crise dans le secteur minier

Afrique du Sud

70.000 postes ont été supprimés dans le secteur minier, au vu de la baisse des prix des matières premières.

Après la suppression de 85.000 postes par le groupe minier Anglo American en décembre 2015 pour “d’importantes restructurations”, c’est au tour de l’Association de l’industrie minière de l’Afrique australe (MIASA) de supprimer 70.000 postes en Afrique du Sud. Cette annonce de la société mardi intervient alors que les prix des matières premières connaissent une baisse drastique.

MIASA annonce des licenciements à grande échelle dans la région, au vu de la baisse des prix des produits de base sur les marchés internationaux. L’industrie minière a perdu environ 70.000 emplois”, a indiqué l’entreprise dans un communiqué. “50.000 autres employés courent le risque de perdre leur emploi si rien n’est fait dans l’urgence”, ajoute le communiqué. Ce géant de l’industrie minière est implanté dans plusieurs pays africains.

Ces pertes d’emploi constitueraient une énorme catastrophe pour l’Afrique du Sud. Le secteur minier emploie, en effet, plus d’un demi-million de personnes et représente 70 % du produit intérieur brut (PIB).

Le géant de l’industrie minière représente les Chambres de mines du Botswana, de la République démocratique du Congo, de Madagascar, de la Namibie, de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe.

Voir plus