Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tolérance zéro contre les MGF

Tolérance zéro contre les MGF

Femmes

A l’occasion de la Journée internationale tolérance zéro contre les mutilations génitales féminines, des survivantes à ces pratiques ont témoigné à la tribune de l’ONU.

C’est par des témoignages faits en larmes et obstinées à faire bouger les choses que quelques survivantes aux mutilations génitales ont invité l’organisation internationale des Nations Unies à mettre la pression sur les pays où se pratiquent encore ces atrocités.

Le Secrétaire général de l’ONU a pour sa part salué les efforts déjà en cours dans certains pays. Toutefois, il demande à tous les dirigeants du monde de mettre un accent particulier sur les mesures afin de stopper la souffrance de bon nombre de jeunes filles. Les mutilations génitales féminines restent traditionnelles dans de nombreux pays africains, ainsi qu’en Asie du Sud et au Moyen-Orient.

Ce rituel antique, souvent pratiqué dans le secret et largement condamné comme une violation grave des droits de la femme, provoque de nombreux problèmes de santé qui peuvent être fatals. Certaines filles saignent à mort ou meurent d’infections, tandis que d’autres meurent plus tard suite à des complications au cours de l’accouchement