Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : quand l'application "Agromarket Day'' révolutionne l'agriculture

Ouganda :  quand l'application "Agromarket Day'' révolutionne l'agriculture

Ouganda

Il n’est plus difficile aux agriculteurs ougandais de trouver des informations sur les méthodes agricoles ou des débouchés pour l‘écoulement de leurs productions entre autres.
Celles-ci sont dorénavant disponibles en un clic.

Au cœur de cette révolution, “Agromarket Day”, ou jour de marché, une application mobile qui informe en temps réel sur les marchés et les intrants agricoles notamment.

Fruit de l’ingéniosité de deux étudiants de l’université de Makerere en Ouganda, Isaac Omiat, 25 ans et Lisa Katumiime 24 ans, l’application est disponible sur Android et peut être téléchargée à partir du play Store de Google. Parmi les agriculteurs qui goûtent déjà aux délices de cette innovation technologique, Ismail Katende ne tarit pas d‘éloges sur cette ‘‘huitième merveille.’‘

Cette application me permet de savoir où acheter les bons outils pour le jardin. Elle me dirige également vers les bons produits à utiliser dans le jardin. Elle m'indique même le marché pour mon produit. Désormais, je peux vendre mes produits en utilisant l'application AgroMarket ou même, je peux les emmener à la ville, mais normalement ces jours-ci, je les vends directement de mon jardin.

“Cette application me permet de savoir où acheter les bons outils pour le jardin. Elle me dirige également vers les bons produits à utiliser dans le jardin. Elle m’indique même le marché pour mon produit. Désormais, je peux vendre mes produits en utilisant l’application “AgroMarket” ou même, je peux les emmener à la ville, mais normalement ces jours-ci, je les vends directement de mon jardin”, déclare-t-il.

Plus de profit

“Agromarket Day” a l’avantage d‘éliminer les intermédiaires pour la commercialisation des produits. Les agriculteurs gagnent donc mieux qu’avant, puisqu’ils traitent directement avec les acheteurs. Le recours aux intermédiaires réduisant trop souvent en effet leur marge bénéficiaire.

Des analystes pensent que l’accès à l’information devient l’une des clefs du développement, même pour les exploitants agricoles de petite taille.

“C’est à cause du manque d’accès aux informations pertinentes et fiables en temps opportun, de l’accès aux marchés que les agriculteurs peinent à décoller. Si une application répond à tous ces besoins, cela pourrait être une solution qui permettra de développer quelque chose de durable”, affirme Humphrey Mutaasa, analyste et développeur d’affaires.

Les consultants de Mckinsy, abondent dans le même sens. D’après eux ,en effet, “l’internet pourrait accroitre la production agricole annuelle de l’Afrique de 3 milliards de dollars”.

C’est dire l’intérêt des applications comme “Agromarket Day”. Les premières récompenses n’ont d’ailleurs pas tardé à tomber. Ses concepteurs ont remporté un prix et une subvention de 3 000 dollars américains pour l’innovation communautaire.

Pas de quoi donc à freiner leur élan. Ils caressent du reste déjà un rêve : étendre leur application au reste du continent.

Voir plus