Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Le Sud-africain recherche le soutien du continent africain pour la course à la présidence de la FIFA

Le Sud-africain recherche le soutien du continent africain pour la course à la présidence de la FIFA

Elections

Tokyo Sexwale sollicite le soutien de la Confédération africaine de football en vue de l‘élection du 26 février prochain, pour la présidence à la FIFA.

Dans une vingtaine de jours, les 5 candidats en lice pour la succession de Sepp Blatter s’affronteront pour la présidence de l’instance faitière du football mondial.

Le sud-africain Tokyo Sexwale a sollicité l’appui de la CAF mardi, espérant obtenir plus de voix et remporter l‘élection. Face à la la fédération sud-africaine de football (SAFA)qui lui avait déjà porté son soutien) mardi, le milliardaire a dû donner les raisons de sa « campagne peu convaincante ». Danny Jordaan le président de la SAFA préfère attendre la décision de la CAF, à la suite de son comité exécutif du 5 février à Kigali au Rwanda.

Le choix du continent africain qui compte 54 fédérations nationales pourrait s’avérer décisif dans l’issue de ce scrutin présidentiel qui se tient à Zurich en Suisse. La CAF dispose du plus grand nombre de voix au congrès de la FIFA, devant l’UEFA (53, Gilbratar n‘étant pas reconnu par la FIFA), l’Asie (46), la CONCACAF (35), l’Océanie (11), et l’Amérique du Sud (10).

Les candidats

L’ancien prisonnier politique sud-africain sera face à quatre candidats ; notamment le Cheick Salman Al Khalifa (Bahreïn), Gianni Infantino, n° 2 de l’ UEFA, le prince jordanien Ali Bin Al Hussein et le français Jérôme Champagne.