Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Le premier festival Dogon s'est tenu à Bamako

Le premier festival Dogon s'est tenu à Bamako

Mali

Le premier festival Dogon s’est déroulé ce weekend à Bamako, la capitale malienne. Une occasion d’explorer le potentiel culturel et artistique de cette ethnie du centre du Mali.

La première édition du festival culturel Dogon s’est déroulée du 29 au 31 janvier dernier sur la Place du cinquantenaire à Bamako.

Ce festival présidé par le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Ramatoulaye Diallo a vu la participation de festivaliers du Mali, du Burkina Faso et aussi de la Côte d’Ivoire venus célébrer la culture Dogon dans toute sa diversité.

Amassagou Douyon, président du comité d’organisation du festival : “Nous sommes un peuple situé à peu près au centre du Mali. Nous sommes en bonne symbiose avec les gens du nord et du sud. Ce qui fait que dans les concerts, toutes ces tribus sont associées : les Dogon, les Peulh, les Bozo, les Sonraï, les Tamasheq, les Arabes, les Malinké”.

Durant trois jours, les artisans Dogon ont exposé leur savoir-faire à Bamako. Une initiative qui trouve son fondement dans la crise qui frappe actuellement le tourisme malien. Avec pour conséquence, les difficultés d’exportation des produits du pays Dogon. Doté d’un budget de 150 millions de francs CFA, cette grand-messe culturelle est soutenue par des entreprises locales.

Les Dogons sont un peuple originaire du Mali et reparti dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Leur population totale au Mali est estimée à 700 000 personnes.

Voir plus