Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée équatoriale : les médias d'Etat ignorent le procès de Laurent Gbagbo

Guinée équatoriale

<h4>Le procès de l’ancien président ivorien à La Haye ne semble pas intéresser les journalistes de la <span class="caps">RTNGE</span>.</h4> <p>L‘évolution du procès de Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale (<span class="caps">CPI</span>) mobilise au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire. De nombreuses chaînes de télévision nationales ou régionales en Afrique ont d’ailleurs pris l’option de reprendre le signal de la <span class="caps">CPI</span> pour permettre à leurs auditeurs et à leurs téléspectateurs de suivre les débats en direct. Des précautions que la Radio télévision nationale de Guinée équatoriale n’a pas jugé utiles de prendre pour son public. </p> <p>L’office semble avoir décidé de faire un black-out sur le sujet. Aucune raison officielle n’a été donnée pour expliquer ce parti pris. Cependant, un chef de service dont le nom n’a pas été communiqué par l’<span class="caps">AFP</span> affirme qu’il y a bien une directive qui fixe la ligne à tenir vis-à-vis de cette affaire. “Nous avons interdiction de diffuser le procès de Laurent Gbagbo en raison de ses liens d’amitié avec notre président” , s’est-il confié. </p> <p>Le chef de l’Etat équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema s’est montré amer en 2011 au moment du transfèrement de son ancien homologue à La Haye. Il avait demandé aux pays africains de boycotter la <span class="caps">CPI</span>. Les autorités équato-guinéennes avaient de la même manière appelé les médias à faire preuve d’indifférence durant la crise post-électorale qui a conduit à la chute de Laurent Gbagbo, au nom du principe de “non-ingérence dans les affaires intérieures d’un autre pays”.</p>
Voir plus