Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Le Nigeria négocie un prêt d'urgence

Le Nigeria négocie un prêt d'urgence

Nigéria

Le Nigeria veut des ressources pour combler son déficit budgétaire.

Le ministre nigérian des Finances, Kemi Adeochou a rejeté les informations des médias selon lesquelles la Banque mondiale et la Banque africaine de Développement (BAD) ont accordé un prêt d’urgence de 3,5 milliards de dollars au pays. “Le Nigeria et la Banque mondiale sont encore en négociation pour un éventuel prêt. Rien n’a encore été signé “, a précisé le ministre nigérian des Finances.

Si ce prêt aboutissait, il serait destiné à combler le déficit budgétaire du Nigeria provoqué par l’effondrement des cours du pétrole, la principale source de devises du pays.

Interrogé par Africanews, l‘économiste nigérian Opeyemi Agbadjé pense qu’avec un déficit de 2,2 milliards de nairas ( soit plus de 10 milliards de dollards), un tel prêt se justifierait. Pour autant, souligne l‘économiste, la contrepartie de cette dette risque d‘être assez contraignante pour le Nigeria.

Le Nigeria et la Banque mondiale sont encore en négociation pour un éventuel prêt. Rien n'a encore été signé

Le Nigeria, la plus grande économie du continent africain est en négociation avec la Banque mondiale et la Banque africaine de Développement en vue d’un prêt d’urgence.
Des informations font état d’un besoin d’environ 3,5 milliards de dollars.

D’après l‘économiste, la dévaluation du naira, l’imposition et la diversification de l‘économie risquent d‘être les principaux leviers des reformes économiques.

Avec l’effondrement des prix du pétrole, les économistes envisagent une perte de 70% des revenus du Nigeria cette année, soit 3% du PIB.

Voir plus