Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'arrestation du général David Sejusa a eu lieu moins de trois semaines avant les éléctions générales

L'arrestation du général David Sejusa a eu lieu moins de trois semaines avant les éléctions générales

Ouganda

L’armée ougandaise détient depuis dimanche, le général David Sejusa, figure de proue de l’opposition. Il a été interpellé à Kampala .

L’arrestation de cet ancien allié du président Yoweri Museveni a lieu avant les élections générales qui se tiennent le 18 février prochain. Le gouvernement est accusé par les organisations de défense des droits de l’homme d’user de force et d’influence pour faire taire l’opposition qui dénonce la longévité au pouvoir du président Musévéni.

Des accusations que rejette le gouvernement de Kampala. “Aujourd’hui, le vice-commandant de l’armée a été arrêté à son domicile, et emmené à Makindye”, a déclaré Ronald Kakurungu, porte-parole de l’armée en référence à la prison dans laquelle l’opposant a été transféré à la périphérie de la capitale. M. Kakurungu a ajouté “que [le prévenu] sera inculpé devant une cour martiale mardi”.

En 2013, David Sejusa s‘était exilé en Grande-Bretagne après avoir accusé le régime d’un complot visant à assassiner les opposants à la candidature du fils du président Museveni : le général de brigade Kainerugaba Muhoozi. Depuis son retour d’exil, l’officier supérieur Sejusa n’a pas manqué de critiquer le régime en place, accordant des interviews et réitérant son soutien à l’opposition.

Michael Mabike son avocat dénonce la dictature gouvernementale. L’accès à la cellule de son client lui ayant été refusé.

Voir plus