Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tanzanie : des braconniers tuent un pilote d'hélicoptère

Tanzanie : des braconniers tuent un pilote d'hélicoptère

Tanzanie

Des braconniers ont ouvert le feu sur un hélicoptère en Tanzanie, tuant le pilote qui les traquait.

En Tanzanie, des braconniers ont abattu un hélicoptère avec à son bord un pilote britannique. Ce dernier est mort dans le crash de son appareil. Il faisait partie d’une opération visant à traquer les chasseurs illégaux d‘éléphants. Les faits se sont déroulés en début de week-end dans le Game Reserve Maswa.

Roger Gower, le malheureux pilote, était sur la piste des malfrats le vendredi dernier lorsque son aéronef a été atteint par un projectile tiré avec un fusil d’assaut de type AK-47 (Kalachnikov). L’arme a été utilisée par un tireur qui était au sol. L’information émane de Jumanne Maghembe, le ministre du Tourisme et des Ressources naturelles de Tanzanie. “Le gouvernement a lancé une chasse à l’homme pour trouver les responsables de cette attaque”, a dit le ministre à la presse.

Selon Dan Friedkin, président du Fonds de conservation Friedkin, Roger Gower avait été engagé pour travailler en collaboration avec les autorités tanzaniennes. Il avait pour mission de traquer les braconniers d‘éléphants. Dan Friedkin a mentionné que “ cet événement tragique souligne à nouveau le risque épouvantable et le coût de la protection de la faune de la Tanzanie.”

Le gouvernement a lancé une chasse à l'homme pour trouver les responsables de cette attaque.

Un recensement datant de juin dernier révèle que le nombre d‘éléphants en Tanzanie a diminué, passant de 110.000 en 2009 à 43.000 en 2014. Et pourtant, les pachydermes font partie des principales attractions touristiques de ce pays (le tourisme est le moteur de l‘économie tanzanienne).

Aux dires de Ramo Makani, l’adjoint de Jumanne Maghembe, cinq suspects ont été arrêtés à la suite de l’accident d’hélico. Il a ajouté que les recherches se poursuivent en vue de trouver leurs complices.

Gower n‘était pas seul dans l’aéronef au moment des faits. Il était en compagnie d’un passager qui lui, a eu plus de chance et s’en est tiré avec des blessures jugées mineures. Il est en ce moment en soins dans un centre de santé.

Voir plus