Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : premier candidat de l'opposition

Congo : premier candidat de l'opposition

Congo

André Okombi Salissa, ancien ministre du président congolais Denis Sassou Nguesso passé dans l’opposition en 2012, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 20 mars.

C’est sous la bannière de l’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), une des deux grandes coalitions de l’opposition, que monsieur Okombi Salissa tentera de déloger Denis Sassou Nguesso du palais du plateaux

“Plus que jamais, Chers Compatriote, il vous revient de choisir entre l’immobilisme paralysant et le dynamisme générateur d’espoir, entre le passé et l’avenir, entre le culte de la personnalité et l’humilité au service du peuple”, a-t-il déclaré.

Originaire du département des plateaux fief du royaume Téké, au centre du pays, Okombi Salissa a occupé successivement les ministères de l’Enseignement technique, des Sports, des Transports, du Travail et de la sécurité sociale entre 1997 et 2012.

Écarté du gouvernement en 2012, il rejoint l’opposition la même année et crée le Cercle d’actions pour la défense de la démocratie (CADD), un des parti de la coalition IDC dont il est aujourd’hui le porte étendard dans la bataille présidentielle.

L’IDC est composée essentiellement d’anciens alliés du chef de l’État, partisans aujourd’hui de “l’alternance”.

L’autre grande coalition opposée à M. Sassou Nguesso est le Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (FROCAD), composée d’opposants historiques au président. Selon une source qui a requis l’anonymat, il devrait présenter son candidat sous peu.

Okombi Salissa est le troisième candidat déclaré après les indépendants Kignoumbi kia Mboungou et Angios Engambé. Denis Sassou Nguesso investit il y’a une semaine par le Parti congolais du travail n’a pas encore déclaré sa candidature.

Voir plus