Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le trafic d'armes à feu entre particuliers interdit sur Facebook

Le trafic d'armes à feu entre particuliers interdit sur Facebook

Réseau social

La firme de Palo Alto a publié de nouvelles conditions d’utilisation qui interdisent aux utilisateurs sans licence d’acheter et de vendre des armes sur la plateforme.

Facebook ne sera plus l’endroit où n’importe quelle personne adulte peut s’acheter n’importe quelle arme. L’entreprise a décidé de restreindre les droits de ses utilisateurs en matière commerciale notamment sur la question des échanges de fusils et autres marchandises classées comme arme à feu. Plus possible donc de vendre, ni même de négocier à travers le réseau social des transactions entre particuliers comme cela était le cas jusqu’ici.

L’entreprise de Mark Zuckerberg est sous le feu des critiques ces derniers mois alors que le débat sur la réglementation du port d’arme à feu fait rage aux Etats-Unis. La plateforme faciliterait les échanges et l’acquisition de fusils à moindre coût, et ce sans aucun contrôle. Pour la seule année 2015, 475 personnes ont été tuées et près de 2 000 ont été blessées par un tir ciblant la foule dans le pays, selon une association américaine qui milite pour un contrôle plus strict de l’utilisation des armes à feu.

L’entreprise avait dans un premier temps limité l’accès à ce produit particulier aux personnes de plus de 18 ans. Une politique également appliquée par le réseau Instagram. A présent, seuls les commerçants titulaires d’une licence seront autorisés à montrer leur catalogue en ligne. A ce stade, il n’est pas possible de se faire une opinion sur l’efficacité de cette nouvelle politique.

Même si la décision de Facebook semble davantage faire écho aux questions de politique intérieure américaine, cette mesure pourrait avoir des conséquences dans d’autres régions du monde. Le réseau social revendique 120 millions d’utilisateurs en Afrique. Un continent traversé par plusieurs conflits alimentés par le commerce illicite de tout type d’armes.