Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les peintures rupestres d'Acacus en Libye menacées

Les peintures rupestres d'Acacus en Libye menacées

Liban

Le site archéologique préhistorique situé dans les montagnes d’Acacus subit l’action destructrice de l’homme.

Ce site archéologique préhistorique particulièrement connu pour ses peintures rupestres présentant hommes et animaux, et situé dans les montagnes d’Acacus à l’ouest du pays, subit une forte détérioration depuis quelque temps.

Attirant depuis longtemps de nombreux touristes, ces vestiges artistiques ont perdu leur lustre d’antan, en raison notamment d’actes d’imprudence tel que l’affirme Shawki Mummer, professeur d’histoire : “Ces peintures sont considérées comme les plus importantes du genre à Acacus. Mais à la fin des années 90 et au début des années 2000, des touristes et même des guides touristiques les ont arrosées avec de l’eau afin de faire ressortir les couleurs pour les photos souvenirs” explique-t-il.

Pour Balolen Issa, chauffeur du site, les actes de vandalisme ont aussi contribué à la dégradation de ce sanctuaire : “On conduisait des touristes à ce site pour observer ces peintures. Mais depuis qu’elles ont été vandalisées en 2008, les touristes n’ont plus grand chose à voir ici”, déclare-t-il.

Les sites rupestres de l’Acacus sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Quatre autres sites touristiques libyens figurent sur cette prestigieuse liste de l’Unesco : Cyrène, colonie grecque fondée en 631 av. J.-C. dont la grande nécropole est toujours menacée par des constructions modernes, Leptis Magna, dénommée la « Rome de l’Afrique », Sabratha, ex-centre de commerce carthaginois et romain, et Ghadamès, une des plus anciennes cités pré-sahariennes encore existantes et pilonnée en 2011.
Voir plus