Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Les autorités brésiliennes annoncent des JO sans virus Zika

Les autorités brésiliennes annoncent des JO sans virus Zika

Brésil

Le ministère des Sports et le gouvernement local de Rio de Janeiro ont fait état de “mesures spéciales” pour limiter la propagation de la menace avant et pendant la compétition.

Les différentes administrations en charge de l’organisation des prochains Jeux olympiques d‘été assurent que le tournoi ne court aucun risque. Des assurances qui arrivent alors qu’une partie de l’Amérique latine doit faire face à la propagation du virus Zika. Les autorités brésiliennes qui accueillent pour la première fois les Jeux d‘été savent qu’il faut à tout prix limiter les ravages de ce virus dans les prochains mois. Aussi, ont-elles décidé de mettre tout en œuvre pour s’assurer que les athlètes et les touristes attendus dans le pays n’ont rien à craindre.

Des dispositions spéciales ont été annoncées dans les installations sportives par exemple pour éviter que les moustiques responsables du virus ne puissent atteindre les compétiteurs et leur public. « Nous travaillons actuellement en synergie avec toutes les instances du gouvernement fédéral pour atteindre cet objectif. Les services de surveillance et les experts médicaux du Comité olympique développent un nouveau vaccin. Tout est fait pour limiter la propagation du virus », a affirmé le ministre des Sports George Hilton sans plus de détails.

Eté brésilien

La crainte de voir le virus Zika se propager rapidement inquiète l’ensemble des acteurs impliqués dans l’organisation des prochains Jeux d‘été. Le virus est transmis par des moustiques et provoque des symptômes pseudo-grippaux chez l’adulte. Le président du Comité international olympique a lui indiqué que le CIO travaille avec l’Organisation mondiale de la Santé pour protéger les athlètes et les spectateurs.

L’enjeu est de taille à six mois du début de la compétition. « Nous avons également vu que les Jeux olympiques se tiendront pendant l’hiver brésilien, explique Thomas Bach. Donc à ce moment, il y aura des conditions climatiques différentes de celles que nous rencontrons aujourd’hui en plein cœur de l‘été brésilien. »

Le virus Zika, qui affecte les fœtus et provoque parfois des complications chez le nouveau-né, a déjà fait 4 180 victimes au Brésil selon le ministère de la Santé.

Voir plus