Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Zimbabwe : pas d'augmentation de salaire pour les miniers

Zimbabwe : pas d'augmentation de salaire pour les miniers

Zimbabwe

Le faible prix des marchandises et le coût élevé de l‘électricité ont eu un effet défavorable sur les mines du Zimbabwe. Selon les résultats d’une enquête sortis jeudi, 70 % de l’industrie a enregistré des pertes en 2015.

Le sondage de la Chambre des mines du Zimbabwe, qui représente les principales sociétés minières, a montré que le secteur minier ne pourra pas se permettre des hausses de salaire cette année.

Le secteur minier est le plus grand secteur d’exportation dans ce pays d’Afrique australe, mais sa contribution au PIB a baissé de 7 % entre 2012 et 2015 après la chute des prix globaux de ses principaux minéraux, l’or et le platine à l‘échelle mondiale.

Quelques entreprises ont déjà negocié des réductions de salaires avec leurs employés en vue de continuer à produire, selon l’enquête.

La majorité des entreprises de mines a augmenté les salaires onze fois depuis 2009. Le Zimbabwe a abandonné sa monnaie ravagée par l’inflation en faveur des devises étrangères. Le salaire mensuel de forage minimal est de 248 dollars. “Toutes les sociétés minières interrogées ont dit qu’elles ne pourraient pas se permettre une augmentation des salaires en 2016. 22 % ont déjà déclaré qu’elles ont négocié et eu l’accord des employés pour une réduction des salaires, ajoute l’enquête.

Les négociations salariales dans le secteur minier au Zimbabwe – qui détient des dépôts de platine, deuxième plus grands du monde – passent souvent sans incident contrairement à l’Afrique du Sud qui a connu dans le passé des grèves violentes dans des cas similaires.

Voir plus