Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Omar el Béchir décide de la réouverture de sa frontière avec le Soudan du Sud

Omar el Béchir décide de la réouverture de sa frontière avec le Soudan du Sud

Soudan

La décision du président soudanais intervient alors que les deux États se sont violemment opposés sur la question du respect des accords de coopération ces dernières semaines.

L’annonce de la reprise des échanges transfrontaliers entre Karthoum et Juba ce 27 janvier est certes unilatérale. Elle semble cependant être la suite logique d’un ensemble d’initiatives propices à accélérer le rapprochement entre les deux parties. Ces derniers jours, des médias locaux ont rapporté que des troupes sud-soudanaises avaient engagé un mouvement de repli pour se retrouver à huit kilomètres de la frontière à la demande de Salva Kiir. Le président sud-soudanais avait même annoncé mardi une normalisation des relations avec le nord. En toile de fond, un différend sur la gestion de la manne pétrolière qu’exploitent les deux États. Le ministre des Finances soudanais avait menacé de geler les revenus du pétrole exploité par le Soudan du Sud et qui transite sur son territoire vers la mer rouge. En représailles, les autorités de Juba ont dit qu’elles fermeraient les oléoducs.

En l’espace d’une semaine, la tension est visiblement retombée. Au total, il a fallu attendre près de quatre ans pour que les autorités de Karthoum consentent formellement à engager des échanges avec le plus jeune État d’Afrique. L’agence officielle soudanaise citée par l’AFP a fait savoir que le président Omar el-Béchir a décidé «d’ouvrir la frontière avec l’Etat du Soudan du Sud [et enjoint] les autorités compétentes à prendre les mesures nécessaires pour l’application de cette décision».

Malgré le contexte tendu qui l’explique, cet acte montre que les deux États sont arrivés à un consensus sur certains aspects relatifs au dossier de la coopération économique et à celui de la délimitation de leurs frontières respectives. Une dispute sur cette dernière question en 2012 avait dégénéré en conflit armé. On se rappelle que lors de sa prestation de serment début juin 2015, le président Béchir avait indiqué qu’il entendait désormais ouvrir une nouvelle page dans ses relations avec la communauté internationale. Les relations entre le Soudan et le Soudan du Sud sont tendues sur plusieurs dossiers depuis que le Sud a fait sécession et proclamé son indépendance en 2011.

Voir plus