Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Attentat dans l'Extrême-Nord du Cameroun : les secours s'organisent, déjà 32 morts

Attentat dans l'Extrême-Nord du Cameroun : les secours s'organisent, déjà 32 morts

Cameroun

Jusqu‘à hier soir, les opérations de secours se poursuivaient pour les victimes des attentats du marché du village de Bodo dans l’Extrême-Nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria. Boko Haram est soupçonné.

Le dernier bilan fait état de 32 morts et de 86 blessés. C’est l’un des attentats les plus meurtriers depuis 2013.

Les autorités camerounaises affirment avoir mobilisé des hélicoptères pour évacuer vers l’hôpital central de Maroua, les blessés de cette localité enclavée située dans la partie camerounaise du lac Tchad.

Depuis le début de l’année, c’est le troisième attentat qui cible l’Extrême-Nord du Cameroun.

Ce sont souvent des adolescentes et des femmes qui sont à la manoeuvre. Les mosquées et les marchés sont les principales cibles.

En trois ans, le Cameroun a enregistré 30 attaques attribuées à Boko Haram qui se fait désormais appeler Etat islamique en l’Afrique de l’Ouest depuis son ralliement à l’organisation Etat islamique. Ces attentats ont déjà causé la mort de 1200 personnes dont 67 militaires et trois policiers selon un bilan officiel. Au Nigeria voisin, l’insurrection de l’Etat islamique en l’Afrique de l’Ouest a fait au moins 17 000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Depuis fin novembre, l’armée camerounaise mène dans plusieurs localités frontalières des opérations “de ratissage”. L’objectif est d’affaiblir les djihadistes nigérians qui restent très actifs entre le nord-est du Nigeria et l’Extrême-Nord du Cameroun.

Voir plus