Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : le procès de l'assassinat du général Robert Guéï est ouvert

Côte d'Ivoire : le procès de l'assassinat du général Robert Guéï est ouvert

Côte d'Ivoire

Le procès du général Robert Guéï s’est finalement ouvert ce lundi à Abidjan. 19 personnes sont au banc des accusés.

C’est ce lundi que s’est finalement ouvert au tribunal militaire d’Abidjan le procès de l’assassinat du général Robert Guéï, l’ex-patron de la junte militaire qui avait pris le pouvoir par coup d’Etat le 24 décembre 1999 à Abidjan (Côte d’Ivoire). Coup d’Etat qui renversa le président d’alors, Henri Konan Bédié. 

Les débats ont surtout porté sur des aspects juridiques techniques lancés par la défense, qui estime notamment que les faits sont prescrits et amnistiés. Ayant connu une interruption en cours de matinée, le procès a continué dans l’après midi, avec l’intervention des prévenus. Ceux-ci sont au nombre de 19, dont le général Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo, et Anselme Séka Yapo, dit “Seka-Seka”, ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo. Ils sont accusés d’assassinat et complicité d’assassinat.

Le général Robert Guéï avait perdu la présidentielle de 2000 face à Laurent Gbagbo et a été chassé par la force de la rue, alors qu’il tentait de s’accrocher au pouvoir. Le 19 septembre 2002, Robert Guéï a été tué par balles à l‘âge de 61 ans. C‘était lors du coup d’Etat manqué contre le pouvoir de Laurent Gbagbo, à Abidjan. Son épouse, des membres de sa famille et de sa garde rapprochée avaient été tués le même jour.

Voir plus