Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

L'UEFA réitère son soutien à Michel Platini

L'UEFA réitère son soutien à Michel Platini

Championnat d'Europe de football 2016

Le comité exécutif de l’Union des associations européennes de football (UEFA) a décidé de ne pas organiser d’élection présidentielle tant que son patron, Michel Platini, suspendu huit ans de toute fonction officielle par le comité d’éthique de la Fédération internationale de football, n’aura pas épuisé toutes ses voies de recours.

L’annonce faite vendredi par l’UEFA arrive quelques semaines après la suspension de Michel Platini pour huit ans, de toute activité liée au football par le comité d‘éthique de la FIFA. L’instance en a profité pour confirmer le soutien de la candidature de l’actuel secrétaire général de l’UEFA Gianni Infantino, à la présidence de l’instance faitière du football. “A la suite de plusieurs réunions à la Maison du football européen à Nyon, le comité exécutif de l’UEFA tient à affirmer qu’il approuve à l’unanimité la candidature de Gianni Infantino à la présidence de la FIFA”, a déclaré le porte-parole Pedro Pinto. “Le comité exécutif de l’UEFA a décidé qu’il n’y aura pas d‘élection présidentielle UEFA jusqu‘à ce que les organes de recours de la justice sportive, y compris potentiellement le Tribunal arbitral du sport, aient pris une décision concernant la suspension de Michel Platini”, a-t-il ajouté.

L’UEFA en a également profité pour annoncer l’utilisation de la technologie sur la ligne de but lors de l’Euro 2016 qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet en France. “Elle sera également introduite en Ligue des Champions à partir de la saison prochaine, dès les barrages (dernier tour des qualifications) “.

Cette technologie qui permet, grâce à plusieurs caméras à grande vitesse, de déterminer si un ballon a bien franchi la ligne de but, a déjà été adoptée depuis 2012 par la FIFA et a notamment été utilisée lors du Mondial 2014 au Brésil. Elle a aussi été mise en place dans 4 grands championnats européens (Allemagne, Angleterre, France, Italie).

Infantino et le jeu de la séduction

Pendant ce temps, Gianni Infantino grand favori de la course à la présidence de la FIFA se montre certain de sa victoire : “ Le 26 février, j’espère recueillir au moins 105 voix sur les 209 membres de la fédération pour avoir la majorité. Je suis très confiant. J’ai eu de très bons retours par rapport à mon programme ”, a dit Gianni Infantino, qui propose d’élargir le Mondial à quarante équipes (contre trente-deux actuellement). “Je veux que la FIFA revienne au football et vice-versa. Je prône la transparence, la bonne gouvernance.”

Interrogé sur son ancien patron Michel Platini, Gianni Infantino a préféré jouer la carte de la prudence : “ Je ne veux pas spéculer. Quand il y aura la décision du TAS, le comité exécutif de l’UEFA se réunira et prendra une décision concernant l’élection présidentielle. “Soutenu par ailleurs par des « pays non-européens comme la Barbade et le Surinam », le Suisse présentera son programme le 1er février au stade de Wembley, à Londres. Le secrétaire général de l’UEFA a clairement sollicité le soutien de son institution lors de la prochaine élection prévue fin février 2016.