Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Solidarité des Sud-Africains face à la sécheresse

Solidarité des Sud-Africains face à la sécheresse

Afrique du Sud

Les Sud-Africains solidaires face à la pire sécheresse qu’a connue le pays depuis un siècle.

Dans la banlieue de Johannesburg, des volontaires ont organisé une grande collecte de bouteilles d’eau pour aider des agriculteurs dont les récoltes ont été dévastées. Janine Boshoff, qui vit à Boksburg a été choquée en lisant un message posté sur Facebook par un éleveur qui hésitait à abattre son bétail mourant de soif. “Si un éleveur a pu ressentir ces émotions pour un animal, alors j’espère que les hommes peuvent ressentir la même chose les uns envers les autres”, affirme cette femme de 35 ans.

Aussitôt, Janine demande à ses voisins de remplir leurs bouteilles vides. Quelques jours plus tard, l’employeur de sa sœur met à disposition un camion pour acheminer les bouteilles pleines d’eau vers la province de l’Etat Libre, le cœur agricole du pays, dans le centre, gravement touché par la sécheresse.

Sa voisine, Jolanda du Plessis et sa femme de ménage arpentent, quant à elles, les rues du quartier en distribuant des prospectus. La nuit, les deux familles comptent les bouteilles et les entassent dans chaque mètre carré libre de la maison de Jeanine.

Après quatorze années de voisinage, ces deux femmes se partagent l’organisation de la collecte dans le salon de Jolanda où les téléphones sonnent ou vibrent continuellement au rythme des donations qui s’accélèrent.

Températures records

“Les températures anormalement élevées et les faibles pluies en 2015 sont le résultat de la combinaison du phénomène naturel El Niño et de l’action de l’homme qui provoque le changement climatique”, explique Robert Scholes, professeur d‘écologie à l’université du Witwatersrand à Johannesburg.

La semaine dernière, les services météorologiques sud-africains ont annoncé que 2015 était l’année la plus sèche du pays depuis 112 ans. Et les prévisions pour les années à venir annoncent des périodes encore plus arides.

“L’Afrique du Sud a toujours été un pays où l’eau est rare. Nous sommes habitués à gérer les pénuries et nous avons réussi pendant longtemps à répondre à la demande”, note Dhesigen Naidoo, directeur de l’agence gouvernementale de l’eau. “Mais nous allons avoir besoin de beaucoup plus d’eau à notre disposition dans le futur”, souligne-t-il.

Pour lui, une diversification des sources d’eau est indispensable grâce à de nouveaux réservoirs, des usines de dessalement de l’eau de mer, dont certaines sont en cours de construction, et une utilisation plus efficace des ressources. “Un quart de l’eau potable est perdu dans notre système chaque jour. Rien qu’en récupérant cette perte, on aurait 25 % d’eau supplémentaire disponible pour les villes, immédiatement”, assure Naidoo.

Début janvier, Johannesburg et Pretoria enregistraient des températures encore jamais ressenties dans ces villes à plus de 1.400 mètres d’altitude avec 38 et 42,5 degrés.

Voir plus