Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Ankara Press, le nouvel éditeur nigérian

Ankara Press, le nouvel éditeur nigérian

Nigéria

L‘éditeur nigérian Ankara Press a lancé une nouvelle série de livres qui explorent la romance africaine.

Ses livres plongent le lecteur dans l’univers des femmes africaines indépendantes qui n’aiment les hommes que pour leur réussite sociale.

Ankara Press publie des histoires qui reflètent la vie des femmes et des hommes africains modernes à partir d’un point de vue purement africain. “Je pense que nous avons évolué parce que maintenant nous écrivons nos propres histoires africaines, nous nous sentons plus connectées avec elles. Mills and Boon est, bien sûr, occidental, ils utilisent l’influence occidentale donc et vous verrez que c’est très différent de nos réalités africaines. Donc je pense que nous avons évolué sur cet aspect parce que nous écrivons nos propres histoires, nous retrouvons maintenant dans cette position d’aimer quelqu’un et être aimé en retour, donc je dirais que nous avons évolué “, a déclaré Amara Nicole Okolo, auteure chez Ankara Press.

Ankara Press gagne en popularité. C’est une aubaine pour les jeunes auteurs qui peuvent voir leurs œuvres présentées au grand public.

Parce que nous imprimons à l'étranger et que nous sommes vraiment déterminés à avoir une bonne qualité d'impression, la fluctuation du taux de change est un problème.

Felix Nyikwagh, étudiant de littérature se rejouit et apprécie le travail fait par l‘éditeur : “ Je suis capable de me connecter aux lieux où se trouvent ces personnages, je suis en mesure de partager leurs défis, je suis en mesure de partager les problèmes auxquels ils sont confrontés et ils ont une sorte de relation avec chaque lecteur ; il y a une sorte d’africanité qu’on retrouve dans tous les livres que je l’ai lus.”

Malgré son succès, la nouvelle maison d‘édition a encore des obstacles qui freinent son développement. “Parce que nous imprimons à l‘étranger et que nous sommes vraiment déterminés à avoir une bonne qualité d’impression, la fluctuation du taux de change est un problème. La piraterie est un problème, néanmoins, nous avons vraiment l’impression que c’est le bon moment pour publier”, déplore Bibi Bakare-Yusuf, fondatrice d’Ankara Press.

L‘éditeur Ankara Press prévoit de distribuer ses romans imprimés au Royaume-Uni cette année. Sa principale cible, l’importante diaspora africaine qui s’y trouve.

Voir plus