Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Cameroun lance l'opération d'identification biométrique des réfugiés

Le Cameroun lance l'opération d'identification biométrique des réfugiés

Cameroun

Les autorités camerounaises veulent éviter que des terroristes ne se dissimulent parmi les réfugiés.

L’opération d’identification des personnes réfugiées au Cameroun a commencé ce mardi . Pour la première fois, la biométrie a été associée à ce recensement.

Pour Maurice Moussouravi responsable du Haut commissariat des Nations-unies pour les réfugiés (HCR) à Douala “« l’objectif est premièrement d’identifier les réfugiés, pour savoir s’ils sont sur le territoire camerounais. Mais le deuxième objectif primordial, c’est de pouvoir prendre des données biométriques à savoir les empreintes et des iris ainsi que des photos ».

l’objectif est premièrement d'identifier les réfugiés, pour savoir s’ils sont sur le territoire camerounais. Mais le deuxième objectif primordial, c’est de pouvoir prendre des données biométriques à savoir les empreintes et des iris ainsi que des photos

la psychose de Boko haram

D’après des sources sécuritaires, des membres présumés de Boko Haram ont réussi à s’infiltrer dans le camp des réfugiés de Minawao dans l’Extrême-Nord du pays près de la frontière nigérianne.
Ils y ont été repérés et arrêtés avec la collaboration des réfugiés nigérians du camp.

Vincent Cochel responsable en charge de la protection des réfugiés au HCR espère que “ (…) cela va faciliter l’identification des réfugiés, il y a une reconnaissance dans les documents de l’Etat camerounais et du HCR. Cela va faciliter à la fois le travail des forces de sécurité et de contrôler les mouvements.”

De cette opération, le HCR espère connaître le nombre exact de réfugiés pour mieux gérer l’assistance humanitaire.

Confronté aux exactions de Boko Haram à sa frontière nord et de l’instabilité en RCA à sa frontière est, le Cameroun accueille 350 000 réfugiés. Il s’agit notamment de 243 000 Centrafricains et 74 000 Nigérians.

Voir plus