Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'accès aux manuels scolaires dans le monde toujours limité (UNESCO)

L'accès aux manuels scolaires dans le monde toujours limité (UNESCO)

Cameroun

L’accès aux manuels scolaires dans certains pays en voie de développement se heurte à des problèmes de financement.

Selon l’UNESCO, des millions d’enfants n’ont pas accès aux manuels scolaires et la situation est particulièrement critique dans les écoles publiques des zones rurales sur le continent.

Au Cameroun, on ne compte qu’un seul livre de lecture pour 12 élèves et un livre de mathématiques pour 14 élèves dans la deuxième année du primaire. Ces chiffres sont contenus dans le rapport mondial sur le suivi de l‘éducation UNESCO’s”.
D’après le rapport, la croissance de la demande en matière d‘éducation dans des pays comme le Kenya, le Malawi et la Namibie ont un impact sur l’accessibilité aux livres.

Réduire le coût unitaire des manuels

Un début de solution serait la création d’un fonds centralisé pour l’achat des manuels. Cela permettrait de réduire de 3 dollars le prix de chaque manuel scolaire et de réaliser une économie d’environ 1 milliard de dollars par an . Au Kenya, cette économie se chiffrerait à 64 millions de dollars et 33 millions au Malawi. A ce titre, le modèle de financement utilisé par Gavi, l’Alliance du Vaccin est fortement recommandé par l’UNESCO.

L’une des filières est notamment faite de contributions directes sous la forme d’aides de la communauté des donateurs et du secteur privé. “Les manuels scolaires constituent près du 1/3 des dépenses consacrées à l‘éducation dans 12 pays africains” et l‘étude soutient qu’il ne pourrait être que bénéfique de centraliser sur la procédure d’acquisition sur le plan national.

L’enquête réalisée dans des pays en voie de développement tels que la Tunisie, le Brésil, le Chili, l’Inde, la Malaisie, le Pérou, les Phillipines, Sri Lanka, l’Uruguay et l’ Argentine montre qu’en moyenne, 15 % à 20 % des élèves de quatrième année n’ont pas de manuel ou doivent en partager un.

Le rapport sur le suivi de l‘éducation mondiale fait le point sur les objectifs en matière d‘éducation mondiale et compile les données sur la disponibilité des matériaux d’apprentissage dans les écoles. Il recommande :

La prévision de la demande effective en manuels scolaires

L’augmentation des fonds nationaux pour les livres

Le transfert de l’essentiel des ressources pour les manuels scolaires par le biais d’un fonds central

Un Rapport sur les dépenses des manuels scolaires d’une manière transparente

Ces conclusions sur l‘état de l‘éducation ont été publiées la veille du forum économique de Davos pour attirer l’attention des dirigeants sur la nécessité d’améliorer la situation.

Voir plus